BFM Business

La Chocolaterie de Bourgogne sauvée par un repreneur espagnol

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) - RichardJohn - Pixabay

""

Le tribunal de commerce de Dijon a validé une offre de reprise partielle de la Chocolaterie de Bourgogne, en redressement judiciaire depuis le 31 octobre, par l'espagnol Lacasa, qui maintient 65 emplois sur 185, selon la direction. "C'est une bonne nouvelle pour la pérennité de la société, depuis le début nous souhaitions que ce soit un industriel" qui reprenne ce fleuron bourguignon, a déclaré à l'AFP la directrice générale de la Chocolaterie de Bourgogne, Céline Boidevezi.

Le groupe espagnol Lacasa, qui reprend l'usine bourguignonne pour 500.000 euros, est un industriel du secteur. Il produit du chocolat et des confiseries dans cinq usines situées dans la péninsule ibérique. Il emploie quelque 700 personnes pour un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 150 millions d'euros. En difficulté depuis plusieurs années, la chocolaterie de Bourgogne a vu son chiffre d'affaires chuter de 48 millions d'euros en 2016 à 30 millions d'euros en 2017 et la prévision pour 2018 est de 15 millions d'euros.

Mi-2016, la chocolaterie avait été frappée de plein fouet par le dépôt de bilan de son fournisseur de cacao. Un plan de refinancement avait été mis en place à l'été 2017 mais beaucoup de clients étaient déjà partis, faute d'être livrés dans les temps, selon Céline Boidevezi. La décision du tribunal, initialement prévue en décembre, a été reportée à plusieurs reprises, notamment pour laisser le temps au repreneur potentiel d'améliorer son offre. Il proposait au départ de reprendre 43 salariés.

D. L. avec AFP