BFM Business

La baisse du courrier va plomber le chiffre d'affaires de La Poste

Le résultat d'exploitation de La Poste sera plus faible en 2018 qu'en 2012.

Le résultat d'exploitation de La Poste sera plus faible en 2018 qu'en 2012. - -

La chute des volumes du courrier aura un impact de 2,8 milliards d'euros sur le chiffre d'affaires du groupe, selon le projet de plan stratégique de La Poste présenté ce jeudi 4 juillet. Cette baisse devrait se poursuivre à un rythme de 6% par an.

Victime de la concurrence d'Internet, le courrier postal va fondre comme neige au soleil ces prochaines années, entraînant dans sa chute le chiffre d'affaires de La Poste.

C'est ce que révèle le projet de plan stratégique du groupe pour la période 2013-2018 présenté lors du conseil d'administration, ce jeudi 4 juillet. Un conseil qui a également officialisé le départ du patron actuel de la Poste, Jean-Paul Bailly.

Selon le document, la baisse du courrier pèsera pour 2,8 milliards d'euros dans le chiffre d'affaires du groupe d'ici à 2018, la Poste prévoyant une baisse moyenne de 6% du volume de courrier distribué chaque année, "soit une division par deux en 13 ans" du nombre de plis distribués.

Des hausses de tarifs pour le courrier

En conséquence, le groupe table sur un résultat d'exploitation de 700 millions d'euros en 2018 alors que ce solde comptable s'élevait à 800 millions... en 2012.

Le courrier ne représenterait plus que 8% de ce chiffre, contre 63% pour la Banque Postale, actuellement dirigée par Philippe Wahl, un nom qui circule avec insistance pour prendre la suite de Jean-Paul Bailly.

Pour limiter les dégâts, le plan prévoit notamment de fortes augmentations des tarifs du courrier, avec des hausses qui dépasseraient l'inflation de 3% après 2015. Logiquement, le prix du timbre serait ainsi revu à la hausse.Ces projections doivent toutefois être avalisées par le régulateur (Arcep). 

J.M. avec AFP