BFM Business

Homophobie: le patron de Barilla forcé de s'excuser

Le patron de la marque de pâtes italienne, Guido Barilla, a été forcé de formuler des excuses publiques après avoir dit qu'il ne ferait jamais tourner des homosexuels dans ses publicités.

Le patron de la marque de pâtes italienne, Guido Barilla, a été forcé de formuler des excuses publiques après avoir dit qu'il ne ferait jamais tourner des homosexuels dans ses publicités. - -

La marque de pâte italienne a été chahutée sur les réseaux sociaux après que son patron a tenu des propos jugés homophobes ce 26 septembre. Si bien que Guido Barilla a dû s'excuser publiquement.

La marque de pâtes Barilla au coeur d'une polémique ce jeudi 26 septembre sur internet. En quelques heures seulement, les appels au boycott se sont multipliés après des propos jugés homophobes du patron du fabricant de pâtes. Face au tollé en Italie et dans toute l'Europe, Guido Barrilla a été contraint de s'excuser.

L'incendie s'est déclaré en quelques heures. Jeudi matin, le patron du fabricant de pâtes était invité à la radio italienne. Il était interrogé sur les campagnes publicitaires du groupe, souvent taxés de sexisme, des spots qui mettent en avant, depuis des années, la famille traditionnelle, l'homme et la femme, comme une métaphore de l'union entre les pâtes et la sauce tomates.

Les gays peuvent manger d'autres pâtes

Guido Barilla assume: "nous ne ferons pas de publicité avec des homosexuels parce que nous aimons la famille traditionnelle". Le patron ajoute : "si les gays ne sont pas d'accord, ils peuvent manger les pâtes d'un autre fabricant".

Immédiatement le message est relayé sur les réseaux sociaux. Tollé sur Twitter, injures sur Facebook, en Italie, puis dans toute l'Europe. Les appels au boycott des pâtes Barilla fleurissent sur internet. Guido Barilla n'a plus le choix, il revient sur ses propos et s'excuse. Mais l'image de la marque de pâtes en a sans doute pris un coup...

Simon Tenenbaum