BFM Business

Gilets jaunes: un service pour aider les commerces à se protéger des casseurs

La préfecture de police de Paris a édité "cespplussur", une page web dédiée aux commerçants et fournisseurs de services, pour les aider à gérer les risques liés à la manifestation des gilets jaunes de Paris.

Les commerces prennent leurs précautions en vue de la quatrième journée de manifestations des gilets jaunes ce samedi. Les grands magasins parisiens - Galeries Lafayette, Printemps, BHV Marais - vont ainsi garder leurs portes closes le 8 décembre, du jamais-vu à trois semaines de Noël. Les commerces qui hésitent encore à fermer sont vivement incités par la Chambre de commerce et d’industrie d’Ile-de-France à s’abonner au dispositif "cespplussur".

Cette page internet du site de la préfecture de police de Paris recense, pour chaque type de commerces (tabac, hôtels, bijouterie, pharmacie, etc.) les bonnes pratiques pour assurer sa sécurité, celle de ses clients et l’intégrité de son commerce face aux risques de dégradations.

Les magasins poussés à fermer

Mais surtout, "cespplussur" propose de s’abonner à un système d’alerte par SMS. Concrètement, les commerçants ont juste à renseigner leurs coordonnées et celles de leur magasin sur le site de la préfecture de police. Ensuite, ils pourront recevoir sur leur portable, en temps réel, des messages les informant de l’arrivée de manifestants dans les environs, de l’éventuelle présence de casseurs, des consignes de sécurité des forces de l’ordre, etc.

Samedi dernier, le 1er décembre, plus de 200 commerces, bureaux et agences bancaires ont subi des dégradations plus ou moins importantes en marge des manifestations. C’est pourquoi ce vendredi, la Chambre de commerce et d’industrie de Paris recommande de fermer et de protéger avec des panneaux de bois les magasins situés "à proximité du périmètre de protection".

En l’occurrence, les forces de l’ordre prévoient de boucler les abords du Trocadéro, des Champs-Elysées, de la Madeleine, de la Concorde, de l’Etoile. A l’Est, elles vont circonscrire la place de la République, le quartier de Saint-Augustin, de l’Opéra, la place Vendôme, et celle de la Bastille. Enfin au sud, elles vont veiller sur les environs de la place Denfert Rochereau et de la place d’Italie.

Dans les autres quartiers, la CCI appelle tout de même les commerçants à filtrer les entrées et sorties de clients.

Nina Godart