BFM Business

Gaz: les tarifs réglementés vont baisser de 3,3% début février

Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie à des millions de foyers français, vont baisser en moyenne de 0,9% au 1er septembre,

Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie à des millions de foyers français, vont baisser en moyenne de 0,9% au 1er septembre, - CC

Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés de vente de gaz ont connu une baisse cumulée de 14,7%. Une nouvelle baisse est attendue ce 1er février.

Les tarifs réglementés de vente du gaz, appliqués par Engie à des millions de foyers français, vont baisser de 3,3% au 1er février, a annoncé vendredi la Commission de régulation de l'énergie (Cre).

Par rapport au barème en vigueur depuis le 1er janvier, ces tarifs baisseront "de 0,9% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 3,5% pour les foyers qui se chauffent au gaz", indique un communiqué. Cette évolution résulte de l'application d'une formule tarifaire définie mi-2019.

Des tarifs amenés à disparaître

Au total, depuis le 1er janvier 2019, ces tarifs réglementés de vente (TRV) de gaz ont connu une baisse cumulée de 14,7%, précise la CRE. La loi Énergie et Climat promulguée en novembre prévoit l'extinction progressive d'ici à 2023 de ces TRV gaz, qui sont fixés par les pouvoirs publics et avaient été jugés contraires au droit européen par le Conseil d'État. A l'avenir, il ne restera plus que des offres dites de marché, aux prix fixés librement par les fournisseurs.

Environ 4 millions de particuliers disposent encore d'un contrat de gaz aux TRV. Mais depuis le 20 novembre, Engie a cessé de commercialiser de nouveaux contrats de ce type.

A.-K.M avec AFP