BFM Business

En région, 5 villes côtières pourront ouvrir leurs magasins le dimanche

Nice et deux villes côtières avoisinantes à Saint-Laurent-du-Var et Cagnes-sur-Mer, sont concernées par la création de zones touristiques internationales (ZTI) dans lesquelles les magasins pourront ouvrir tous les dimanches et le soir jusque minuit.

Nice et deux villes côtières avoisinantes à Saint-Laurent-du-Var et Cagnes-sur-Mer, sont concernées par la création de zones touristiques internationales (ZTI) dans lesquelles les magasins pourront ouvrir tous les dimanches et le soir jusque minuit. - Valéry Hache-AFP

A Cannes, Deauville, Nice, Saint-Laurent-du-Var et Cagnes-sur-Mer, les magasins pourront ouvrir tous les dimanches et le soir jusqu'à minuit. Après Paris, ces cinq zones touristiques internationales sont créées par la loi Macron.

Quelques villes touristiques de province vont aussi connaître l'ouverture systématique des commerces le dimanche et le soir tard. Le gouvernement a publié, ce dimanche 7 février, plusieurs décrets officialisant la création dans cinq cités côtières dont Cannes, Deauville et Nice, de zones touristiques internationales (ZTI) dans lesquelles les magasins pourront ouvrir tous les dimanches et le soir jusque minuit.

Mais ces textes concernent aussi les communes de Saint-Laurent-du-Var et de Cagnes-sur-Mer, situées près de Nice ainsi que le centre commercial Val d'Europe situé à Serris (Seine-et-Marne), près du parc d'attraction Disneyland.

La création des ZTI est prévue par la loi Macron adoptée en août 2015. Les critères pris en compte pour la définition d'une ZTI sont: "avoir un rayonnement international en raison d'une offre de renommée internationale en matière commerciale ou culturelle ou patrimoniale ou de loisirs", "être desservie par des infrastructures de transports d'importance nationale ou internationale", "connaître une affluence exceptionnelle de touristes résidant hors de France", et "bénéficier d'un flux important d'achats effectués par des touristes résidant hors de France, évalué par le montant des achats ou leur part dans le chiffre d'affaires total de la zone".

A Paris, les négociations bloquées dans les grands magasins

Mais si cette possibilité d'ouverture des commerces le dimanche et en soirée est prévue par la loi, elle suppose pour les grandes enseignes, des négociations avec les syndicats représentatifs.

Depuis l'annonce de la création de ZTI à Paris, des négociations se sont ouvertes dans de nombreuses enseignes employant plus de 10 salariés, mais encore peu ont abouti. Celle pour les grands magasins notamment, tenue au niveau de la branche et emblématique pour l'ouverture des célèbres temples de la consommation du boulevard Haussmann notamment, a échoué.

Dans les entreprises de moins de 11 salariés, faute d’accord, l’employeur peut mettre en place le repos hebdomadaire par roulement après consultation des salariés concernés sur les mesures prévues et approbation par la majorité d’entre eux.

Frédéric Bergé avec AFP