BFM Business

En images: La Fnac, de l'agitateur à la boîte cotée

" Fnac" est passé dans le langage courant, à tel point que l’on a oublié qu’il s’agit d’un acronyme pour "La Fédération Nationale d’Achat des Cadres". L’enseigne a été fondée en 1954 par Max Théret et André Essel.

" Fnac" est passé dans le langage courant, à tel point que l’on a oublié qu’il s’agit d’un acronyme pour "La Fédération Nationale d’Achat des Cadres". L’enseigne a été fondée en 1954 par Max Théret et André Essel. - -

Le groupe PPR souhaite se désengager de ses activités de distribution. Il doit décider demain, 9 octobre, d’une scission des actifs de la Fnac, en vue d’une introduction sur les marchés. Retour sur cette enseigne emblématique.

Voilà trois ans que le groupe PPR a annoncé sa volonté de se recentrer sur le luxe et le sport, classant dans la foulée la Fnac parmi les actifs non stratégiques.

Faute de trouver un acheteur, le groupe dirigé par François-Henri Pinault serait sur le point de trouver une solution pour se désengager du distributeur de biens culturels. Selon des informations publiées par le Figaro et les Echos, un conseil d'administration serait convoqué mardi 9 octobre, afin de voter un projet de scission du la Fnac des autres branches du groupe. La séparation pourrait être effective au plus tôt au premier semestre 2013. Une opréation destinée à faire entrer la Fnac à la Bourse de Paris.

Une nouvelle étape pour ce groupe de distribution, né dans les années 50, de la volonté d’anciens militants d’extrême gauche de faciliter l’accès à ce qu'il est convenu d'appeler aujourd'hui les biens culturels.


Coralie Cathelinais