BFM Business

En 2020, les Français ont consommé énormément de fromage

Meules de fromage prêtes à être vendues au MIN de Toulouse, en novembre 2020

Meules de fromage prêtes à être vendues au MIN de Toulouse, en novembre 2020 - GEORGES GOBET © 2019 AFP

Selon les chiffres de FranceAgriMer, les Français ne se sont pas privés de fromage l'année dernière avec des hausses de consommation spectaculaires pour la mozzarella ou la raclette.

Millésime exceptionnel pour le fromage en 2020. Selon les chiffres de FranceAgriMer - Kantar, repérés par le journal spécialisé Les Marchés, les ventes de fromages à domicile ont connu une forte hausse l'année dernière, notamment grâce au confinement où les aliments "réconfort" ont battu des records de ventes.

Dans les détails, les fromages au lait de vache ont vu leurs ventes décoller de 8,5% l'année dernière. Le trio de tête est composé des valeurs sûres: +21,2% pour la mozzarella, +12,2% pour la raclette et +8,2% pour le comté. L'emmental gagne aussi 7,8%.

Pendant l'hiver, la raclette a été particulièrement sollicitée avec un bond des ventes dès le mois d'octobre (+17% selon le cabinet Iri).

Tous les chiffres au vert

En réalité, tous les fromages ont profité de cette tendance, y compris ceux qui tiraient un peu la langue ces dernières années: le coulommiers (+5,6%) et le camembert (+2,2%) ont ainsi repris des couleurs.

Les fromages de chèvre suivent cette tendance : +7,2 % au global, grâce aux achats de bûchettes affinées (+9,6%). Du côté de la brebis, les ventes affichent aussi une hausse de 5,5% avec un roquefort en forme (+5,4%).

Enfin, le bio a aussi très bien fonctionné : +6,2% des ventes en 2020 pour les fromages au lait de vache. La hausse est même spectaculaire pour les fromages de chèvre bio (32,2 %) et un peu moindre pour la brebis (+5,5%).

Ces bons chiffres ne siginifient pas que le secteur est en pleine forme: les ventes aux restaurants ont, évidemment, fortement baissé.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business