BFM Business

Crise du lait: Lactalis et les producteurs négocieront jeudi

Des producteurs laitiers manifestent devant le siège de Lactalis depuis lundi.

Des producteurs laitiers manifestent devant le siège de Lactalis depuis lundi. - AFP - Jean-Francois Monier

Une réunion de négociations sur les prix du lait aura lieu jeudi à la Maison du lait, à Paris. En attendant son issue, les éleveurs poursuivent le blocage du site Lactalis de Laval.

Rendez-vous est pris pour jeudi entre des représentants des producteurs de lait et la direction de Lactalis, a annoncé mardi à Laval la vice-présidente de la FNSEA Christiane Lambert. Cette réunion de négociations sur les prix du lait, qui se tiendra à la Maison du lait à Paris, a été fixée lors d'une première prise de contact mardi après-midi à la préfecture de la Mayenne, à Laval, entre des représentants des syndicats agricoles et du géant laitier.

"Nous avons souhaité que cette réunion se passe en présence des présidents d'organisations de producteurs et qu'il puisse y avoir aussi un représentant du syndicalisme qui soit Florent Renaudier pour avoir aussi une vision plus globale", a précisé Christiane Lambert. Producteur de lait en Mayenne, Florent Renaudier est membre du conseil d'administration de la FNPL, branche laitière de la FNSEA.

Au cours de la rencontre à la préfecture, qui a duré près de deux heures, "nous avons eu des débats vifs mais avec la volonté conjointe de sortir de cette crise", a indiqué Christiane Lambert.

256 euros les 1.000 litres

Malgré la promesse de cette réunion, les agriculteurs maintiennent la pression et poursuivaient mardi soir le blocage du site Lactalis de Laval, entamé la veille. Selon la syndicaliste, le siège de cette usine devrait se poursuivre "jusqu'à vendredi". "En fonction de l'issue de la réunion, nous aviserons", a-t-elle assuré.

Depuis lundi soir, des producteurs de lait occupent un rond-point, baptisé "la honte du lait", à proximité de l'usine Lactalis à Changé, près de Laval. Quelque 400 personnes, principalement des Mayennais, ont participé à cette action lundi soir, relayés mardi par quelque 200 agriculteurs, avec, en tête de cortège, ceux des Pays de la Loire. Ils protestent contre les prix pratiqués par Lactalis, qui paie actuellement 256 euros les 1.000 litres de lait. 

A.R. avec AFP