BFM Business

Bonduelle va pâtir des mauvaises récoltes de cet été

Le fabricant de conserves a stabilisé son chiffre d'affaires sur l'exercice 2015-2016, malgré la crise économique au Brésil et en Russie. Mais plusieurs incidents climatiques vont peser sur sa production dans les prochains mois.

Bonduelle a réussi à stabiliser son chiffre d'affaires sur l'année 2015-2016. Il affiche un repli de 0,7% à près de 2 milliards d'euros. Hors effet de change, Bonduelle a même réussi à faire progresser ses revenus de 2,4%.

Pourtant l'année a été chaotique pour le groupe. Crise économique en Russie et au Brésil, forte fluctuation des devises et une absence de reprise marquée de la consommation en Europe sont autant d'éléments qui ont joué en sa défaveur. Et tout cela dans un contexte de guerre des prix.

De mauvaises récoltes

Le groupe français a néanmoins réussi à stabiliser ses ventes et confirme ses objectifs financiers. Mais il reste inquiet pour la suite. En cause: la météo. Ce sont les récoltes de cet été qui vont couvrir la production de l'année à venir. Des récoltes qui ne sont pas bonnes.

En Picardie et en Russie, il y a eu des épisodes de fortes pluies, qui ont noyé les champs de pois notamment. En Amérique du Nord, où Bonduelle est bien implanté avec une douzaine de sites, c'est la sécheresse qui aura un impact négatif. Bonduelle prévient que ces incidents climatiques pèseront sur les volumes et les coûts de production à venir.

Hélène Cornet, édité par J.M.