BFM Eco

Annulation des vols Aigle Azur: comment obtenir le remboursement du billet?

La compagnie aérienne doit trouver un repreneur d'ici lundi sous peine d'être liquidée. Tous les vols sont annulés à partir de ce vendredi soir. Quels sont vos droits si vous comptiez emprunter la compagnie pour un voyage ?

La situation ne fait que s'aggraver pour Aigle Azur, la compagnie aérienne spécialisée dans les liaisons entre la France et l’Algérie. Déficitaire depuis plusieurs années, elle a été placée en redressement judiciaire mardi. Les offres de reprise doivent être déposées avant le lundi 9 septembre. La compagnie va assurer les vols jusqu'à ce soir 23h59, mais tous les vols sont annulés à compter de samedi matin.

Un nouvelle qui laisse sur le carreau les voyageurs qui ont déjà acheté leurs billets. Ils seraient plus de 15.000 dans ce cas. Et qui va en plus coûter cher à une partie d'entre eux, car le remboursement du billet n'est pas automatique.

Si le voyageur a acheté directement son billet auprès de la compagnie, il a peu de chances d'obtenir son remboursement. Lorsqu'une entreprise fait faillite, le tribunal nomme un liquidateur qui est chargé de régler les créances, en fonction des fonds restants. Or ce seront en priorité les arriérés de salaire et de charges auprès de l'Etat qui seront réglés. Le remboursement des clients n'intervient qu'en dernier lieu. Cela vaut néanmoins la peine de vérifier si, la carte bancaire avec laquelle a été réglé le billet, ne comprend pas une assurance couvrant ce dommage.

De meilleures garanties avec les agences de voyages

Par ailleurs, si l'achat du billet date de quelques jours et a été fait par carte bancaire, il est encore possible de faire opposition au prélèvement. L'article L133-17 du Code Monétaire et Financier prévoit notamment en cas de liquidation ou de redressement judiciaire du bénéficiaire, qu'il est possible de bloquer le paiement si les sommes n'ont pas encore été transférées.

La situation est différente pour les passagers qui ont fait appel à une agence de voyages. S'il s'agit d'un vol sec dont les dates sont éloignées, l'agence n' a pas être pas encore payé les billets auprès de la compagnie, et il sera alors possible d'obtenir son remboursement.

Si l'achat concerne un forfait (transport et hébergement le plus souvent), la transaction relève alors du code du tourisme et offre des garanties plus généreuses aux voyageurs. L'agence de voyages est obligatoirement couverte par des assurances pour ce type de risques. Elle pourra alors soit rembourser le client soit lui proposer de passer par une autre compagnie aérienne pour pouvoir tout de même profiter de ses vacances.

Coralie Cathelinais