BFM Business

Accusé de sexisme, Boulanger retire une campagne de pub

Boulanger a provoqué une vive contestation sur Twitter après l'étiquetage de certains produits jugé sexiste.

Boulanger a provoqué une vive contestation sur Twitter après l'étiquetage de certains produits jugé sexiste. - Boulanger

La chaîne de magasins d'électroménager a présenté ses excuses, après des protestations concernant l'étiquetage de certains produits.

Boulanger s’est évité de justesse une polémique malvenue pendant cette période cruciale. L’enseigne d’électroménager a en effet dû retirer une campagne publicitaire jugée sexiste par certains clients. Sur certains produits, tels que des fers à repasser ou des pèse-personnes, figurait en effet la mention "Le Noël de rêve pour elle".

Ce qui a provoqué l’agacement de plusieurs utilisateurs du réseau social Twitter, notamment féministes :

L'enseigne s'est donc confondue en excuses, et a retiré cette campagne de ses magasins.

Quelque jours après la polémique autour des slogans sexistes inscrits sur des produits vendus au BHV Paris, Boulanger semble donc avoir enrayé à temps ce possible "bad buzz". D'autant que dans ce domaine, la chaîne de magasins n'est pas vraiment novice: en juillet dernier, elle avait été épinglée par la Cnil pour des commentaires "excessifs" sur ses clients.