BFM Business

Comment la grande distribution s'est coordonnée sur Whatsapp lors du premier confinement

Invité de Ruth Elkrief, le rendez-vous, le patron des hypermarchés Leclerc est revenu sur la concertation entre les grands acteurs de la distribution pour faire face au premier confinement.

Un groupe Whatsapp… entre tous les grands patrons de la distribution alimentaire. Invité de Ruth Elkrief, le rendez-vous, le patron des hypermarchés Leclerc, Michel-Edouard Leclerc, est revenu sur la concertation inédite entre les principaux acteurs de la distribution lors du premier confinement.

"Les fédérations [de la grande distribution] ont été très rapidement opérationnelles. On a tout simplement créé un groupe Whatsapp où il y avait tous les patrons ou leurs collaborateurs, de Leroy Merlin à Habitat ou Biocoop. Tout le monde était sur ce groupe Whatsapp, mais aussi branché sur les services [du ministre de l'Economie] Bruno Le Maire", explique Michel-Edouard Leclerc.

"Il y avait une règle du jeu sur le groupe, c'est qu'on s'exprime mais qu'on ne remplit pas l'espace, on n'est pas là que pour sa propre boîte". Cette concertation entre les acteurs de la distribution "a vachement bien fonctionné", assure le dirigeant.

"En quelques jours"

"Nous qui avons érigé nos propres protocoles de sécurité que Bruno Le Maire a pu présenter au ministre de la Santé pour les faire valider. En quelques jours, peut-être quelques heures". Cela a également permis de coordonner "tous les systèmes d'approvisionnements", ajoute le dirigeant, en "branchant tous les systèmes de transport" pour assurer le remplissage des rayons alors que "tous les circuits étaient bloqués".

J. Br.