Près des 2/3 de l'électricité générée par les petites centrales provient de centrales appartenant à la SNCF, à VNF, à des industriels, à des collectivités locales et à des producteurs indépendants.
 

Les "fermes" de serveurs qui s'enrichissent en apportant les ressources nécessaires à la création de nouveaux cryptomonnaies sont gourmandes en électricité. Du coup, elles investissent dans de petites centrales hydroélectriques privées, au Canada ou en France.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire