BFM Business

Aider d'autres laboratoires à produire leur vaccin: Sanofi y réfléchit

Un flacon avec l'inscription "vaccin contre le Covid-19", à côté du logo de Sanofi, photographiés le 23 novembre 2020

Un flacon avec l'inscription "vaccin contre le Covid-19", à côté du logo de Sanofi, photographiés le 23 novembre 2020 - JOEL SAGET © 2019 AFP

Le groupe évalue "la potentielle faisabilité technique d'effectuer temporairement l'exécution de certaines étapes de fabrication" pour soutenir la demande. Sanofi ne compte pas, pour autant, abandonner le développement de ses propres vaccins.

Sanofi va-t-il donner un coup de fouet à la production de vaccins contre le Covid-19? Alors que le groupe français a été contraint de revoir sa copie sur son principal vaccin, le groupe pharmaceutique tricolore a ouvert la porte à une collaboration avec les groupes concurrents pour participer à l'effort de guerre.

"Nous évaluons actuellement en interne la potentielle faisabilité technique d'effectuer temporairement l'exécution de certaines étapes de fabrication pour soutenir d'autres fabricants de vaccins Covid-19" explique prudemment le groupe.

Une formule qui incite donc encore à la prudence mais qui montre une ouverture de Sanofi sur la question, alors que des risques de pénurie pourraient apparaître en Europe.

Sanofi n'abandonne pas ses propres vaccins

Sanofi, en tant que producteur de vaccins, dispose évidemment des équipements nécessaires pour fabriquer des doses de vaccins même si la technologie utilisée par Pfizer et Moderna (l'ARN Messager) n'est pas celle utilisée traditionnellement par Sanofi. Elle nécessite notamment une stricte chaîne du froid pour maintenir les doses à de très basses températures.

Sanofi n'entend néanmoins pas abandonner la production de ses propres vaccins. Le groupe travaille avec GSK sur un vaccin "classique", prévu pour la fin d'année mais aussi sur un vaccin ARN Messager, qui est lui encore loin d'être finalisé.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business