BFM Business

5G: le marché grand public pourrait générer 31.000 milliards de dollars d'ici 2030

5G

5G - Pau Barrena / AFP

Principal levier selon l'équipementier télécom Ericsson, les services et jeux en réalité augmentée qui connaîtront un fort essor grâce à la 5G.

Alors que la 5G commence à devenir une réalité palpable dans de nombreux pays de la planète (le lancement vient juste d'avoir lieu en France), la question est de savoir si cette nouvelle technologie va concrètement créer de la valeur en dehors de la simple augmentation tarifaire des forfaits.

Car si les domaines applicatifs dans le monde industriel existent et commencent à être exploités, pour le grand public, il est encore difficile d'identifier les services qui pourraient doper l'usage de la 5G.

Compte tenu des propriétés de la 5G, notamment sa très faible latence, c'est dans le gaming, la réalité virtuelle et la réalité augmentée que les yeux se tournent.

Les consommateurs moins enclins à dépenser plus

Et d'ailleurs, selon l'équipementier télécom Ericsson, ces services pourraient être à l'origine de plus de la moitié des dépenses des consommateurs en matière de médias immersifs d'ici 2030 via la 5G "en commençant par les jeux et en s'étendant à d'autres domaines comme le shopping, l'éducation et la productivité".

Plus globalement, le géant suédois estime que le marché grand public 5G pourrait générer 31 trillions de dollars d'ici 2030 (31.000 milliards) dans le monde dont 3700 milliards pour les opérateurs télécom.

Ces derniers pourraient gagner 34% de revenu moyen supplémentaire par utilisateur 5G (ARPU) d'ici 2030, estime encore Ericsson. Une bonne nouvelle pour les opérateurs notamment européens dans un contexte de stagnation des revenus et d'investissements colossaux et en hausse (notamment pour acheter les licences 5G et déployer les réseaux).

Pour autant, la crise covid est passée par là. Si début 2019, les consommateurs se disaient prêts à payer en moyenne 20% de plus pour un abonnement 5G, ce taux est tombé à 10% aujourd'hui. La qualité et l'innovation dans les nouveaux services 5G seront donc essentielles pour convaincre.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business