BFM Crypto
Bitcoin

Le Salvador continue de croire aux potentialités du bitcoin

Le Salvador va faire passer une loi pour pouvoir émettre des obligations d’Etat adossées au bitcoin.

Le Salvador, premier pays ayant adopté le bitcoin comme monnaie officielle, persiste et signe. Si le bitcoin est monnaie officielle, pourquoi ne pas émettre du papier, des emprunts, indexés sur le bitcoin? C‘est en tout cas l’idée du président du Salvador Nayib Bukele, qui voit l'avenir économique et monétaire du pays toujours plus libellé en bitcoin.

Première étape donc, un projet de loi pour établir une Commission nationale de supervision des actifs digitaux pour superviser l’activité des émetteurs du pays. Le but ultime étant l'activation d’un projet relativement ancien, mais qui concrètiserait le lancement d’obligations d’état adosées à ces actifs bitcoin: les fameux "volcano bonds".

1 milliard de dollars

L'objectif, à terme, est de lever 1 milliard de dollars via des obligations garanties par des bitcoins. Cela permettrait de financer, en outre, le développement de services en lien avec la cryptomonnaie. Le succès très mitigé et très remis en question du passage du pays au bitcoin, la baisse de sa valeur facile, les critiques et avertissements du FMI, le crash de la plateforme FTX... Rien n’a l’air de vouloir décourager le président dans son initiative de vraiment lier l’avenir économique et maintenant monétaire du pays au bitcoin.

Maintenant, quel va être l’appétit des investisseurs étrangers pour cette dette d’Etat adossée au bitcoin? Le test va être intéressant, pour ne pas dire crucial pour le Salvador.

Antoine Larigaudrie édité par PA