BFM Business

Une Tesla s’enflamme à Bayonne, ce qu’il faut savoir

La Tesla Model S en feu, près de Bayonne

La Tesla Model S en feu, près de Bayonne - @cedricfaiche

Une berline 100% électrique Model S a pris feu spontanément ce lundi 15 août à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). L’accident n’a pas fait de victime mais inquiète après plusieurs cas similaires au cours des dernières années. En attendant les conclusions de l’enquête qui devra déterminer les circonstances exactes de cet incendie, voilà ce qu’il faut savoir.

Que s’est-il passé ?

L’incendie s’est déclaré sur une Model S 90D (batterie de 90 kWh et équipée de deux moteurs électriques à l’avant et à l’arrière). Il s’agissait d’un véhicule d’essai, avec un homme au volant qui a relaté les faits sur un groupe Facebook consacré à la berline électrique. Il était accompagné de sa femme et d’une représentante de la marque. Pendant qu’il effectuait une légère accélération sur le boulevard d’Aritxague à Bayonne, il explique avoir entendu un "bruit sourd", qui ne serait pas une explosion, et un message d’erreur de charge est apparu sur l’écran principal.

La représentante de Tesla a alors demandé au conducteur de se ranger sur le côté de la route. Moins d’une minute plus tard de la fumée s’échappait du côté droit de la voiture, laissant le temps aux passager de sortir du véhicule qui s’est alors embrasé rapidement. L’accident n’a pas fait de blessé.

Hasard incroyable: le journaliste de BFMTV Cédric Faiche qui passait sur le boulevard s’est arrêté pour prendre en vidéo ce qu’il considérait au début comme un simple véhicule en feu avant qu’il n’apprenne qu’il s’agissait d’une Tesla. Comme on peut le voir, difficile en effet à reconnaître tant la Model est dévorée par les flammes! Les pompiers sont ensuite intervenus pour maîtriser l’incendie.

Quelles pourraient être les causes de cet incident?

Tesla France a rapidement réagi en indiquant travailler avec les autorités pour déterminer les circonstances de l’incident. Cet incendie rappelle ceux survenus en 2013 aux Etats-Unis. A l’époque, l’enquête de l’autorité américaine de la sécurité routière avait déterminé que des objets sur la route (un crochet d’attelage et un bloc de béton) qui avait heurté le bloc batterie, situé sous le plancher de la berline, étaient à l’origine de ces incendies.

Comme le montre la vidéo ci-dessous, le simple fait de percer une batterie lithium-ion provoque rapidement un embrasement. Attention, à ne surtout pas reproduire chez soi!

Reste à savoir ce qui a provoqué cette "fuite" dans la batterie de la Tesla hier après-midi, une collision avec un objet ou un défaut de fabrication? La Model S incendiée était la version la plus récente de la berline, commercialisée depuis début juin.

La batterie peut également prendre feu si elle n’a pas assez refroidi, lors de la conduite ou lors d'une recharge. Sur une Model S, il y a plus de 7000 cellules lithium-ion (comme de grosses piles AA rassemblées dans des modules). En cas de défaillance, cela peut rapidement provoquer une réaction en chaîne.

Début 2016, une Model S branchée sur un superchargeur en Norvège avait ainsi pris feu subitement. Tesla avait conclu à un court-circuit survenu dans le boîtier de distribution électrique situé entre la batterie et le chargeur.

Qu’a fait Tesla jusqu’à présent pour y remédier?

En 2014, Tesla a davantage sanctuarisé la batterie de la Model S. Le soubassement a été renforcé par un déflecteur en aluminium pour dévier les objets qui rentreraient en collision et une plaque en titane pour renforcer la solidité de l’ensemble. Tous les véhicules assemblés depuis mars 2014 en sont équipés et les utilisateurs de modèles plus anciens pouvaient bénéficier de ce renforcement. Suite à l’accident en Norvège, Tesla a indiqué avoir mis à jour son système embarqué pour mieux détecter l’éventualité d’un court-circuit.

Julien Bonnet