BFM Business

Réveillon de Noël: exception au couvre-feu mais attention à l'alcool au volant

-

- - Robyn Beck © 2019 AFP

A l'approche du réveillon de Noël, seule exception prévue au couvre-feu, les associations s'inquiètent d'un relâchement des comportements sur la route, en particulier avec la question de l'alcool au volant.

Un Noël très particulier mais qui ne doit pas pour autant se transformer en cauchemar. A quelques heures du réveillon du 24 décembre, seule exception prévue au couvre-feu en vigueur depuis le 15 décembre, les associations Prévention Routière et Assurance Prévention s'inquiètent d'un potentiel relâchement des comportements.

32% des accidents mortels, 50% la nuit

"L’alcool reste l’une des principales causes de mortalité sur la route", soulignent les deux associations, rappelant que dans "32% des accidents mortels, un conducteur est alcoolisé". Une part stable depuis l'an 2000 mais qui grimpe à 50% la nuit. En 2019, 1052 personnes ont perdu la vie dans un accident mettant en cause un conducteur alcoolisé.

Dans ce contexte de sorties exceptionnellement autorisées sans attestion après 20h, 30% des Français disent être concernés pour Noël par cette problématique de la conduite alcoolisée, que ce soit pour eux-mêmes ou leur entourage, d'après une enquête commandée par les deux associations*.

Anticiper sa fin de soirée

Voici quelques recommandations à suivre pour rentrer en toute sécurité.

  • Désignez un Sam, un capitaine de soirée qui ne boira pas d'alcool pour raccompagner d'autres invités.
  • Si vous comptez consommer de l'alcool, privilégiez les taxis/VTC ou les transports en commun. Ou utilisez un éthylotest avant de reprendre le volant.
  • En cas de doute et pour ne pas mettre en danger les occupants du véhicule et les autres usagers de la route, il est aussi conseillé de rester dormir chez votre hôte. De quoi éviter une conduite de nuit potentiellement dangereuse.

*Enquête des associations Prévention Routière et Assurance Prévention conduite en ligne par OpinionWay sur système CAWI auprès d’un échantillon de 1005 individus représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont été réalisées du 16 décembre au 18 décembre 2020.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto