BFM Business

Mieux vaut avoir commandé sa Focus RS de ce côté de l'Atlantique

La compacte est fabriquée dans l'usine allemande de Saarlouis pour le marché mondial. Des clients américains se plaignent de délais de livraison déraisonnables et d'annulations de commande.

La compacte est fabriquée dans l'usine allemande de Saarlouis pour le marché mondial. Des clients américains se plaignent de délais de livraison déraisonnables et d'annulations de commande. - Ford

Les récriminations se multiplient outre-Atlantique pour des annulations de commandes de Focus RS et des retards de livraison. En Europe, s’il faut être patient, la situation semble moins tendue, avec des délais de 5 mois d’attente à la livraison.

La colère gronde outre-Atlantique chez les acheteurs de Focus RS. La presse spécialisée américaine et le magazine The Truth About Cars rapportent l’annulation de 220 commandes de la Focus RS année-modèle 2016, commandes transférées sur une année-modèle 2017. De l’autre côté de la planète, en Australie, certains acheteurs s’inquiètent également de retards à la livraison de leur compacte. Les inquiétudes sur les délais de livraison se sont encore accentuées quand Kevin Flynn, un Américain qui a commandé en octobre sa Focus RS, a publié en juillet le récit des dix mois d’attente de sa voiture.

En Europe, si plusieurs concessionnaires croisés au Mans lors des 24 Heures, reconnaissaient alors des délais de livraison assez longs, avec beaucoup de commandes enregistrées notamment en Allemagne, la situation ne semble pas aussi catastrophique. "Il faut compter en moyenne 5 mois de livraison pour recevoir sa Focus RS, cela peut être un peu plus long en période estivale", explique un porte-parole de Ford France. Ce dernier précise également que le passage sur la prochaine année-modèle n’entraîne pas forcément de délais d’attente plus long à la livraison.

La Focus RS est uniquement produite dans l’usine allemande de Saarlouis, à côté des autres versions de la Focus. Ford avait annoncé lors de la commercialisation en fin d’année dernière qu’il n’y aurait pas de limitation de sa production. "Ford a peut-être sous-estimé la capacité de production sur ce modèle très spécifique, explique George Dieng, analyste chez Natixis. Beaucoup de constructeurs ont sous-estimé leur capacité de production en Europe ces derniers mois". L’usine de Saarlouis est actuellement fermée pour les vacances d’été, la production doit redémarrer progressivement à partir du 19 août.

P. Ducamp