BFM Business

L'Allemagne double la Norvège dans les ventes de voitures électriques

La chancelière allemande Angela Merkel en plein discours lors de l'inauguration de la ligne de production de l'ID3.

La chancelière allemande Angela Merkel en plein discours lors de l'inauguration de la ligne de production de l'ID3. - Volkswagen

Depuis le début de l'année, davantage de voitures 100% électriques ont été vendues en Allemagne qu'en Norvège, pays qui restait jusqu'ici le paradis européen de la voiture zéro émission. Un rattrapage assez logique vu la différence de populations, avec 83 millions d'Allemands contre un peu plus de 5 millions de Norvégiens.

L'Allemagne, nouveau paradis européen de la voiture électrique? La première économie du continent vient en tout cas de doubler la Norvège en termes de ventes en volume. 

Un rattrapage logique

"Sur la période janvier-novembre, 57 533 voitures électriques neuves ont été immatriculées sur le marché allemand, contre 56 893 sur le marché norvégien, selon les chiffres publiés par les organisations en charge des transports dans les deux pays", indique la revue de presse du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), citant un article d'Automotive News Europe.

Une courte avance de 640 unités qui permet tout de même à l'Allemagne de doubler la Norvège sur cette période janvier-novembre. Et a priori donc sur l'ensemble de l'année: lors de cet avant-dernier mois de l'année les ventes s'affichaient en recul de 27% en Norvège, alors qu'elles progressaient de 9,1% en Allemagne, où le véhicule électrique est en plein développement.

A titre de comparaison, en France, les ventes cumulées depuis le début de l'année sont de 37.960 unités, en hausse de 43%, indiquait début décembre un article d'Automobile Propre.

Ce rattrapage se révèle plutôt logique vu qu'il s'agit de ventes en volumes et non de ventes rapportées au nombre d'habitants: un peu plus de 5,3 millions en Norvège, contre 83 millions en Allemagne.

Depuis 2010 et la commercialisation de la Nissan Leaf, considérée comme la première voiture électrique grand public de série, la Norvège était restée le premier marché pour ces véhicules zéro émission. En juin dernier, près d'une voiture neuve vendue sur deux était une électrique.

L'Allemagne, à fond sur l'électrique

"Les constructeurs allemands ont lancé une grande offensive dans l’électrique. Ils vont tripler leur offre (à 150 modèles) d’ici à 2023 et investir 50 milliards d’euros d’ici à 2024, a indiqué Bernahard Mattes, président sortant de la Fédération allemande de l’industrie automobile (VDA), la semaine dernière", rappelle le CCFA.

En pleine rédemption post-dieselgate, Volkswagen s'apprête notamment à lancer son ID3, une berline compacte qui incarne son avenir dans le véhicule électrique. Mais les constructeurs allemands ne sont pas les seuls à lorgner ce juteux marché: l'américain Tesla a ainsi annoncé récemment qu'il avait choisir d'implanter sa future usine d'assemblage européenne en Allemagne.

Julien Bonnet