BFM Business

En 2016, vous avez payé votre voiture neuve 720 euros plus cher

Le nouveau Peugeot 3008 lancé en 2016, une des stars des ventes actuellement.

Le nouveau Peugeot 3008 lancé en 2016, une des stars des ventes actuellement. - H.B.

Il faut désormais débourser 25.828 euros en moyenne pour s'offrir une voiture neuve en France, révèle L'Argus dans son étude annuelle. Du côté des motorisations, le diesel a représenté 52% des ventes, un niveau historiquement bas.

Avec des ventes de SUV qui explosent et des équipements technologiques qui se généralisent, le prix moyen de la voiture neuve en France a augmenté de 720 euros en 2016, à 25.828 euros, soit une hausse de 2,9%, révèle le magazine L'Argus dans son étude annuelle. C'est bien plus que l'inflation, à +0,2% l'an passé, mais moins qu'entre 2015 et 2016, lorsque la facture avait augmenté de 4,6%.

Près d'une vente sur trois en SUV

L'an dernier, les Français ont acheté 559.082 SUV, un chiffre en hausse de 12%, indique l'étude. La part de marché de cette catégorie de véhicule grimpe ainsi de 26% en 2015, à 29% en 2016. Le tout dans dans un contexte de progression de 5% des ventes tous segments confondus l'an dernier.

Le prix moyen du SUV en France, supérieur aux autres catégories, tire donc le montant à débourser à la la hausse. Il faut en effet débourser 22.567 euros pour un petit SUV type Renault Captur (4.694 euros de plus qu'une polyvalente souligne L'Argus), 31.280 euros pour un SUV compact, comme le Dacia Duster (3.870 euros de plus qu'une compacte) et 61.964 euros (9.107 euros de plus qu'une grande routière... et 22.157 euros de plus qu'une berline familiale!).

Le diesel à un niveau historiquement bas

Conséquence notamment de la mise en place des dispositifs Crit'Air qui sous-entend une interdiction à court/moyen terme du diesel dans dans de nombreuses villes de France, cette motorisation continue de baisser dans le mix. Elle représente toujours la majorité des ventes, 52%, mais ce chiffre était encore de 58% en 2016, 64% en 2015 et à 71% en 2006.

Julien Bonnet