BFM Business

Confinement: les contrôles routiers à nouveau renforcés pour le week-end de Pâques

Avec 160.000 policiers et gendarmes, le dispositif sera une nouvelle fois renforcé pour empêcher les départs en week-end, toujours formellement interdits dans le cadre du confinement et de l'épidémie de coronavirus.

C'est un traditionnel chassé-croisé qui n'aura pas lieu cette année, préviennent les forces de l'ordre su les réseaux sociaux. Alors qu'en ce week-end de Pâques, la Zone C entame sa deuxième semaine de vacances et qu'elles débutent pour la Zone B, la consigne reste identique: "Restez chez-vous".

Rappel des sanctions

Le ministère de l'Intérieur nous a précisé que le dispositif des contrôles renforcés sera du même ordre que la semaine dernière, avec 160.000 policiers et gendarmes chargés de quadriller le territoire pour dissuader ceux qui souhaiteraient partir en week-end.

Sur son compte Facebook, la Police Nationale rappelle d'ailleurs les sanctions: 135 euros d'amende (par passager dans le cadre d'un contrôle routier), 200 euros en cas de récidive dans les quinze jours et 3750 euros si pris en flagrant délit à "plus de trois reprises dans un délai de trente jours", avec potentiellement six mois de prison.

Si vous êtes amené à circuler ces prochains jours, pensez-donc bien à votre attestation qui, pour rappel, n'intègre pas de case "départ en week-end". Depuis lundi dernier, l'attestation dispose d'ailleurs d'une version numérique qui est bien autorisée comme justification, attention juste à ne pas manquer de batterie sur votre téléphone!

"Pas de dé-confinement au large"

Dans le département des Bouches-du-Rhône, quelque "1.200 effectifs mobilisés sur le terrain chacun des trois jours", en mer, sur l'autoroute, les chemins de randonnée et même les aéroports, ont prévenu jeudi les autorités, signale l'AFP.

La vigilance portera aussi sur les axes secondaires et la zone littorale, ont-ils souligné, se préparant à des abus liés à la tentation de changer de lieu de confinement en ce week-end de vacances et de fêtes de Pâques.

"Les zones attractives comme les massifs de la Sainte-Victoire ou encore de la Sainte-Baume mais aussi la Camargue" feront l'objet d'une surveillance particulière, avec notamment le déploiement de motards qui exploreront les chemins forestiers, a expliqué le général Ronan le Floc'h, à la tête du groupement de gendarmerie des Bouches-du-Rhône.

La zone côtière sera surveillée sur terre et sur mer par la gendarmerie maritime pour éviter que "quelques privilégiés profitent d'avoir des embarcations pour aller se dé-confiner au large ou dans des zones d'accès inaccessibles par voie terrestre", a-t-il ajouté.

Un livret de jeux pour occuper les enfants

Initiative sympathique de la gendarmerie nationale qui propose de télécharger un cahier de jeux pour enfants

"Nous vous proposons un livret d'activités pour les enfants: mots mêlés, constructions, et coloriages aux couleurs de la gendarmerie! De quoi donner le sourire aux enfants... et un peu de temps libre aux parents, à l'occasion de ce 4e grand weekend de confinement", indique la publication partagée sur Facebook.

Entamé le 17 mars et déjà prolongé une première fois, jusqu'au mardi 15 avril, le confinement se poursuivra après cette date, a déjà prévenu l'Elysée, alors que le bilan continue de s'aggraver, avec près de 11.000 morts en France.

Julien Bonnet