BFM Business

Circulation différenciée: quels véhicules doivent rester au garage?

Seuls les véhicules porteurs d’une vignette Crit’Air verte, 1 et 2 ont le droit de prendre la route ce mardi dans Paris et en petite couronne.

Seuls les véhicules porteurs d’une vignette Crit’Air verte, 1 et 2 ont le droit de prendre la route ce mardi dans Paris et en petite couronne. - JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

La circulation différenciée a été déclenchée une nouvelle fois en Ile-de-France, mais aussi à Lyon, Caluire et Villeurbanne. Votre voiture pourra-t-elle circuler ce mardi dans dans ces agglomérations?

Alors que l’Ile-de-France est placée en vigilance orange canicule, la circulation différenciée a été déclenchée ce mardi et reconduite pour la journée de mercredi. A Caluire, Villeurbanne et Lyon, seuls les véhicules munis de la vignette Crit’Air Zéro émission, 1, 2 et 3 pourront circuler. Et comme à la fin juin, c’est le nouveau dispositif, plus sévère, qui s’applique depuis 5 heures dans les villes du Rhône et 5h30 en Île-de-France et cela jusque minuit.

  • Quels véhicules ne peuvent pas circuler ce mardi?

Les véhicules les plus anciens doivent rester au garage. Tous les véhicules sans vignette, mais aussi ceux estampillés Crit’Air 3, 4 et 5 n'ont ainsi pas le droit de circuler.

Toutes les voitures particulières et les véhicules utilitaires légers diesel d’avant 2010, et essence d’avant 2006, sont donc interdits de circulation. Toutes les motos d’avant 2007 également. Selon des chiffres fournis par notre partenaire AAA Data, lors du précédent épisode, ce sont en théorie 4,78 millions de véhicules qui n’ont pas le droit de circuler ce mardi en Ile-de-France.

Quel impact de la circulation différenciée dans votre département? L'infographie ci-dessous représente le parc automobile francilien, s'il était composé de 1000 voitures. Sélectionnez votre département et constatez l'impact de la circulation différenciée.

  • Quels véhicules peuvent rouler ce mardi?

Seuls les véhicules porteurs d’une vignette Crit’Air verte, 1 et 2 ont le droit de prendre la route dans Paris et en petite couronne. Ce qui signifie que seules les voitures particulières électriques, hybrides rechargeables, roulant au gaz ou à l’hydrogène d’un côté, les essence immatriculées depuis 2006 et les diesel de 8 ans et demi maximum peuvent circuler. Idem pour les véhicules utilitaires légers.

Les poids lourds et les bus sont aussi concernés par cette mesure. Seuls les véhicules diesel immatriculés depuis 2014 (et les quelques essence immatriculés depuis 2009) peuvent circuler.

Circulation différenciée
Circulation différenciée © Préfecture de police
  • Quel périmètre est concerné en Île-de-France?

La circulation différenciée s’applique dans Paris intra-muros, et en petite couronne. C’est l’A86 qui délimite la zone de circulation différenciée. Toutes les routes à l’intérieur de ce super périphérique francilien sont concernées. L’A86 elle-même, et les routes en dehors, même si elles sont dans la même commune, échappent à la restriction de circulation.

  • Et dans l'agglomération lyonnaise...

Le déclenchement du niveau d'alerte 1 de pollution à l'ozone ont conduit les autorités à déclencher une nouvelle fois la circulation différenciée. A Caluire, Villeurbanne et Lyon, seuls les véhicules munis de la vignette Crit’Air Zéro émission, 1, 2 et 3 pourront circuler. Ce dispositif est entré en vigueur ce mardi dès 5 heures. 

  • Une vitesse réduite

Les limitations de vitesse ont par ailleurs été abaissées de 20 km/h, quel que soit le type de route. Par exemple, sur une autoroute, la vitesse maximale passe à 110km/h, au lieu de 130. Sur une voie rapide, la vitesse est limitée à 90km/h au lieu de 110.

  • Quelles sanctions?

La préfecture de police rappelle qu’en cas d’infraction, les amendes vont de 68 euros (pour les véhicules légers) à 135 euros (pour les bus et poids lourds).

"La préfecture de police mettra en place des contrôles destinés à s’assurer du respect de ces mesures, précise le communiqué. Le préfet de police a cependant demandé à ses services d’appliquer la mesure de circulation différenciée avec discernement compte tenu des départs en congé".
Pauline Ducamp