BFM Auto

A quoi ressemblera la voiture anti-Tesla de Ford?

Ford travaille sur des modèles électriques avec une plus grande autonomie, mais ne devrait pas proposer ce type de véhicules avant 2019.

Ford travaille sur des modèles électriques avec une plus grande autonomie, mais ne devrait pas proposer ce type de véhicules avant 2019. - Ford

Après General Motors, Ford travaille aussi sur une gamme de véhicules avec une autonomie plus importante. Ces modèles sont une réponse à Tesla, qui a bousculé le marché avec la Model 3 à 35.000 dollars et xxkm d’autonomie.

Ford a récemment acheté un Tesla Model X toutes options. Les résultats des travaux sur ce véhicule ne devrait pas tarder. Mark Fields, le PDG de Ford, a confirmé fin avril que la marque travaillait bien sur une gamme de modèles électriques avec une autonomie de plus de 200 miles, soit 320km, pour concurrencer les Tesla Model 3 et autres Chevrolet Bolt, qui arriveront l’année prochaine sur le marché. "Nous voulons être sûrs d’être les leaders ou parmi les leaders", a résumé Mark Fields le 28 avril. A quoi ressemblera donc cette gamme Ford anti-Tesla?

Une Focus électrique et des hybrides rechargeables

Depuis 2013, Ford dispose déjà d’un modèle électrique, la Focus. Mais son autonomie de 75 miles aux Etats-Unis (120km, données constructeurs) apparaît trop limitée. Ford commercialisera donc cet automne une version upgradée de sa Focus électrique, avec une autonomie de 100 miles (160km). Contrairement à BMW ou Chevrolet, la marque à l'ovale ne proposera un pas un modèle à 200 miles d'autonomie avant 2019. Il faudra en effet attendre l'arrivée de la prochaine génération de Focus, pour voir augmenter significativement l'autonomie de la version électrique, selon le site Automotive News. C'est alors une berline qui pourrait bien incarner cette "anti-Model3".

Aux Etats-Unis, à côté de la Focus électrique, Ford propose également un C-Max Energi (c’est-à-dire hybride rechargeable), une berline Fusion et une Lincoln MKZ, elles-aussi hybrides rechargeables. En Europe, c’est la Mondeo qui offre cette double motorisation. La dotation en équipements de ces modèles est supérieure aux véhicules à moteurs thermiques, et l’autonomie électrique atteint par exemple sur le C-Max 43km. Ford renforcera cette gamme d'ici 2020, avec au total 13 nouveaux modèles électriques et hybrides rechargeables à sa gamme, pour un investissement total de 4,5 milliards de dollars.

De nouvelles carrosseries

Ford va surtout devoir travailler le positionnement client et géographique de ses modèles. Les hybrides rechargeables sont en effet bien adaptés à un marché européen où le diesel est en perte de vitesse et où l’hybride rechargeable devient alors compétitif en termes de coûts. Mais aux Etats-Unis, ils souffrent des prix bas des carburants, qui favorisent l'achat de modèles comme le truck F-150. Ford devra surtout incorporer à son offre électrique et hybride des SUV et crossover, le modèle phare des consommateurs des deux côtés de l’Atlantique. 

P. Ducamp