BFM Business

Sur Facebook, bientôt la reconnaissance faciale pour remplacer les mots de passe? 

Facebook

Facebook - AFP

Facebook teste une fonctionnalité de reconnaissance faciale pour lutter contre les profils gérés par des robots.

Après le mot de passe et la double authentification, la reconnaissance faciale. Facebook teste actuellement un nouveau moyen de se connecter à son compte, sous certaines conditions. D'après la développeuse Jane Manchun Wong, qui déniche bien souvent en avant-première les nouvelles fonctionnalités de Facebook, le plus large réseau social au monde mettrait à l'épreuve un outil de reconnaissance faciale pour vérifier l'identité de ses utilisateurs.

Comme le précise Facebook au site américain The Next Web, il ne s'agit pas de remplacer le mot de passe en identifiant une personne parmi d'autres. Le but est pour l'heure plus élémentaire: vérifier qu'il s'agit bien d'un être humain et non d'un faux profil. "Ce test est l'une des étapes pour estimer qu'une véritable personne se cache derrière un compte, plutôt qu'un robot" précise l'entreprise.

Jane Manchun Wong a notamment repéré une interface de Facebook invitant ses utilisateurs à prendre une vidéo d'eux-mêmes en regardant dans différentes directions. Lors de cette étape, Facebook précise que cette même vidéo est vouée à être supprimée au bout de trente jours. 

La reconnaissance faciale est présentée comme plus sûre et plus rapide pour protéger un compte personnel. Elle comporte néanmoins des inconvénients de taille. Facebook a habitué ses utilisateurs à une série de scandales concernant la mauvaise gestion de leurs données personnelles.

Début septembre, les numéros de téléphone de 419 millions de fidèles du réseau ont fuité en ligne. Une telle faille de sécurité, si elle venait à se produire pour des photos et vidéos d'utilisateurs de Facebook, aurait de grandes chance de mener à de désastreuses usurpations d'identité en ligne.

Mise à jour du 06/11/2019 à 9h40: les précisions de Facebook sur le but de cette fonction ont été ajoutées.