BFM Business

Sous pression d'Apple, Tumblr bannira les publications de contenus sexuels

-

- - LIONEL BONAVENTURE / AFP

Après avoir été déréférencée de l'App Store en raison de l'hébergement de contenus pédopornographiques, Tumblr interdira les publications de contenus sexuels.

Tumblr s'aligne derrière Apple. La plateforme a annoncé, lundi 3 décembre, bannir de ses pages la plupart des contenus sexuels. Fin novembre, Tumblr avait vu son application retirée de l'App Store. En cause, la présence de contenus pédopornographiques parmi ses pages, comme le rappelle The Verge

Cette nouvelle politique prendra effet à compter du 17 décembre. D'ici-là, les utilisateurs publiant des contenus pour adultes sont invités à les faire migrer ailleurs, fait savoir le patron de Tumblr Jeff D’Onofrio. "Internet ne manque pas de sites proposant du contenu pour adultes", avance ce dernier dans un article de blog. "Nous leur laisserons cela et nous nous efforcerons de créer l’environnement le plus accueillant possible pour notre communauté", précise le texte.

Jeff D'Onofrio souligne également la "tolérance zéro" de son réseau pour les contenus pédopornographiques. "Publier quoi que ce soit de préjudiciable envers des mineurs, dont de la pornographie infantile, est abominable et n’a pas de place dans notre communauté", note-t-il. Seuls quelques contenus à connotation sexuelle, telles que des œuvres artistiques - à condition qu'elles ne représentent pas un acte sexuel - ou des textes érotiques seront épargnés par cette nouvelle ligne éditoriale. Les "female-presenting nipples", les visuels montrant des seins féminins, seront, eux, bannis directement. 

Un milliard en 2013

La société new-yorkaise, rachetée en mai 2013 par Yahoo! pour plus d’un milliard de dollars, filtre normalement automatiquement ce qui est publié sur sa plate-forme. Malgré cette vigilance, du contenu pédopornographique, normalement interdit sur Tumblr, était parvenu à passer entre les mailles du filet.

Tumblr avait déjà été bloquée au printemps en raison de contenu à caractère pornographique en Indonésie, pays musulman le plus peuplé au monde, qui fait la chasse aux contenus jugés obscènes. La plateforme, qui permet à ses utilisateurs de publier textes, images et vidéos, abrite aujourd’hui quelque 417 millions de blogs.

Elsa Trujillo avec AFP