BFM Business

Samsung : sept chiffres pour mieux comprendre l’ampleur de la catastrophe Galaxy Note 7

-

- - -

Promise à un bel avenir, la dernière phablette de Samsung s’est transformée en véritable catastrophe pour le géant coréen. Voici sept chiffres qui mettent en perspective l’impact désastreux de de cette affaire.

En début de semaine, Samsung annonçait qu’il arrêtait non seulement la commercialisation mais également la production de ses smartphones grand forme, les Galaxy Note 7. Un arrêt définitif qui intervient alors que le géant coréen lançait une deuxième campagne de rappel de ses phablettes. L’abandon de ce modèle paraissait incontournable en définitive, puisque les ingénieurs de Samsung n’ont pas encore réussi à trouver la cause des feux et dégagements de fumée provenant du Note 7.

C’est une catastrophe pour Samsung, pour bien en prendre la mesure, voici sept chiffres éloquents…

2,5 millions de Galaxy Note 7 ont été rappelés à l’échelle mondiale depuis la découverte du grave problème de sécurité grave. Au 15 septembre, aux Etats-Unis seulement, 92 cas de surchauffe de la batterie étaient signalés, dont 26 indiquant des brûlures et 55 des dégâts matériaux. Environ 4 millions de Note 7 auraient été produits.

19 millions d’unités ! C’est ce que Samsung prévoyait de vendre pendant le cycle de vie de son Galaxy Note 7, selon des analystes du Crédit Suisse, rapporte Reuters. Un manque à gagner qui devrait représenter environ 17 milliards de dollars de chiffres d’affaire en moins.

3 milliards de dollars de bénéfices en moins… Cette affaire pourrait imposer à Samsung d’effacer 3 milliards de dollars de revenus nets. Cela ne prend pas en compte l’impact sur d’autres produits, ni certaines décisions commerciales qui pourraient être prises. On pense notamment aux nouveaux Gear S2 qui auraient pu être vendues en bundle avec le Note 7.

  • 34% d’utilisateurs américains de produits Samsung disent ne jamais plus vouloir acheter d’appareils de la marque coréenne. C’est là, sans doute le plus important problème de Samsung, il va devoir regagner la confiance des consommateurs.

100 dollars en guise de réduction. C’est la somme que Samsung est prêt à verser aux utilisateurs de Galaxy Note 7, aux Etats-Unis – en plus d’un remboursement total - pour qu’ils restent clients de la marque. A noter que Samsung prévoit également de donner 25 dollars à ceux qui voudraient passer à la concurrence.

1 interdiction définitive. Le ministère des transports américains a interdit la phablette de vol en la qualifiant de « produit interdit et dangereux ». Les contrevenants s’exposent à être l’objet d’une poursuite en justice et d’une amende.

8, comme S8. Selon SamMobile, Samsung avancerait à marche forcée sur le Galaxy S8. Ses ingénieurs seraient déjà en train de développer son firmware, qui permet le fonctionnement de l’appareil et l’exécution du système d’exploitation. En revanche, Samsung ne semble pas vouloir se précipiter et le prochain smartphone best seller devrait arriver pour le mois de février prochain, comme d’habitude.