BFM Tech

Quand Disney s'amuse à combiner monde réel et mondes virtuels

-

- - Disney Research

Le mariage entre mondes réel et virtuel pourraient ouvrir des portes originales pour faire évoluer les jeux en VR.

Et si on pouvait demain le monde réel au virtuel ? C'est dans cette voie que travaillent les scientifiques du laboratoire Disney Research

Leur expérience a fait l'objet d'une vidéo qui montre une personne portant un casque de réalité virtuelle attraper sans difficulté une balle de tennis qu’on lui lance. Pour réussir ce geste, il "s’appuie" sur une balle virtuelle qui apparaît dans son casque. 

Les scientifiques ont utilisé une caméra, l’OptiTrack Flex 13, munie d’un procédé de motion capture pour suivre les mouvements de l’utilisateur du casque de réalité virtuelle mais aussi ceux de la balle à environ 12 images par seconde.

Expérience réussie

Les chercheurs ont alors proposé trois visualisations différentes du trajet de la balle au porteur du casque. Dans la première, seule la position de la balle dans l’espace était visible, dans la deuxième la trajectoire supposée de la balle était matérialisée et dans la dernière seule une zone cible où l’on pouvait attraper la belle apparaissait. Et dans presque tous les cas, le porteur de casque a réussi à attraper la balle (132 fois sur 140). 

"Bien que de petites latences existent dans notre système et que les mains de l’utilisateur disparaissent, ce système permet d’obtenir des mouvements fluides et de rendre l’utilisateur très habile", ont expliqué les chercheurs dans leur compte-rendu d’expérience [document PDF, NDLR].

Cette expérience pourrait ouvrir des possibilités insoupçonnées aux développeurs de jeux. On peut imaginer des jeux multijoueurs avec des personnes avec ou sans casque de VR se lançant un objet ou même des jeux d'arcades où des machines feraient de même avec un joueur unique...

Même s’il n’en est qu’à ses débuts, "le travail de notre équipe montre que le rapprochement des mondes réel et virtuel est non seulement possible mais qu’il offre de nombreuses opportunités", a conclu Markus Gross, vice-président en charge de la recherche au sein de Disney Research.