BFM Business

Qu’est-ce que Column, ce réseau social à 100.000 dollars l'inscription?

BFM Tech
Concocté par un groupe de personnalités de la Silicon Valley, Column mise sur l’information de haute qualité. Écrémer pour ne garder que l’élite

N'avoir accès qu’aux informations essentielles, fruit d'esprit brillants et publiées par des personnalités triées sur le volet, a son prix : 100.000 dollars, selon Column, un projet de réseau social qui entend limiter strictement l'accès à sa plateforme à l'élite - millionnaires, entrepreneurs à succès, grands noms de la tech ou encore célébrités.

Pour l'heure, le réseau social n'en est qu'à l'état de projet. Une présentation transmise à la MIT Technology Review, et repérée par Le Figaro, le détaille en partie. Pour se distinguer, et justifier ses tarifs prohibitifs, Column mise sur plusieurs points: ne pas s'en remettre à la publicité pour prospérer; limiter au maximum la collecte de données personnelles de ses utilisateurs; intégrer un bouton "Vérité" à sa plateforme, pour remplacer le traditionnel like et signaler ainsi les informations les plus consistantes et fiables; dénigrer, au passage, les créateurs de réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, tous "fondés par des hommes de 22 ans en sweat à capuche", quand bien même Column a été concocté lui aussi par un petit groupe de la Silicon Valley.

Leur promesse s'avère bien ambitieuse: "nous rendre tous plus intelligents". Column souligne par ailleurs l'intérêt des personnalités à se rassembler sur son réseau. Toutes seraient invitées à créer leur propre "colonne" de contenus et à inviter d'autres prestigieux membres à s'y abonner. Les lauréats de prix Nobel pourraient être rémunérés jusqu’à 50.000 dollars pour sauter le pas

Un cercle élitiste

Column, qui ne propose pour le moment sur son site qu'un simple formulaire de préinscription, entend lever 50 millions de dollars pour voir le jour. Sa présentation, épurée bien qu'un brin présomptueuse, ne laisse pas transparaître le design final du réseau. Ce dernier a été intégralement codé par l'un de ses cofondateurs, Jake Lodwick, lui-même créateur de la plateformes de vidéo Vimeo. 

Parmi les personnalités ayant pour l'heure signifié leur intérêt pour le projet, Rob Haynes, l’un des premiers investisseurs d’Uber et Marc Benioff, le PDG de l’éditeur de logiciels Salesforce. Column fait également mention de sa prise de contact avec Leonardo DiCaprio, Kanye West mais aussi Elon Musk, le fantasque fondateur de Tesla, et n'entend pas s'arrêter en si bon chemin. Le proto-réseau indique être sur le point de contacter Bill Gates, Jeff Bezos et Barack Obama. 

L'implication de Peter Thiel, cofondateur du service de paiement en ligne PayPal et de la secrète mais non moins puissante entreprise d'analyse de données Palantir, a été démentie par la voie de son porte-parole. Prochaine échéance pour le réseau: sa date de sortie annoncée. Le 1er avril 2020.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech