BFM Tech

Pourquoi vous risquez de ne plus pouvoir écouter les derniers tubes sur Spotify

Le Suédois Daniel Ek, fondateur et PDG de Spotify.

Le Suédois Daniel Ek, fondateur et PDG de Spotify. - SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le service de streaming musical pourrait réserver les sorties de gros albums aux abonnés premium pendant un certain temps.

Comme si les publicités qui entrecoupent les chansons ne suffisaient pas, la version gratuite de Spotify pourrait être davantage dégradée. Selon le Financial Times, le service de streaming musical, qui est en train de renégocier ses licences avec les majors de la musique, a accepté un nouvel arrangement pour renforcer l'attrait de sa version payante (Spotify Premium, 9,99€ par mois).

Attendre ou payer

En échange d'un rabais sur le prix des licences, Spotify aurait consenti à réserver l'écoute des nouveaux albums de gros artistes aux abonnés premium pendant un certain temps. Les utilisateurs de la version gratuite devraient attendre, ou payer. Jusqu'ici, il n'y avait aucune différence entre ce que peuvent écouter les abonnés et ceux qui ne paient pas.

Le Financial Times précise que rien n'a a été signé, et que les discussions pourraient encore capoter. Ce nouvel arrangement représenterait en tout cas une forme de compromis entre les volontés de Spotify et celles des majors de la musique. Le premier est très attaché à la gratuité, censée attirer plus facilement les utilisateurs vers le payant. Tandis que les seconds ont toujours essayer de faire disparaître la version gratuite, financée par la publicité et donc peu rémunératrice.

Jamal El Hassani