BFM Business

No zob in job: LinkedIn bannit les travailleurs du sexe

Les call girls n'ont donc plus droit de réseauter sur LinkedIn.

Les call girls n'ont donc plus droit de réseauter sur LinkedIn. - -

SUR LES INTERNETS - Dans une récente mise à jour des conditions d'utilisation, le réseau social professionnel LinkedIn a décidé de bannir tout un secteur d'activité de ses utilisateurs: les travailleurs du sexe.

Yahoo! a décidé de garder le porno avec Tumblr, mais LinkedIn ne semble pas aussi tolérant envers ce qui touche au sexe. Le réseau social professionnel, qui fête ses 10 ans, vient de mettre à jour ses conditions d'utilisation, rapporte le magazine high-tech américain The Verge. Et ces nouvelles règles... banissent les travailleurs du sexe.

Les call girls n'ont donc plus droit de réseauter sur LinkedIn, et tant pis si leur travail est légal là où elles vivent. Dans la liste des choses interdites figure: "même si cela est légal là où vous êtes, créer des profils ou fournir un contenu qui promeut des services d’escort-girl ou de prostitution."

Chez LinkedIn, on explique qu'il n'y a aucun changement majeur, et que ce n'est que la clarification d'une règle déjà en vigueur depuis longtemps. Une stricte application de la première des règles dans tous les open spaces du monde: "No zob in job".

>> À lire sur TheVerge.com

Olivier Laffargue