BFM Tech

La réunion sur les messages de haine sur Twitter retardée

Logo du site de microblogging Twitter

Logo du site de microblogging Twitter - -

La première réunion de concertation au sujet des messages haineux sur les réseaux sociaux voulue par Najat Vallaud-Belkacem est reportée.

La réunion de concertation initialement envisagée lundi par la ministre des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem, pour prévenir les messages de haine sur les réseaux sociaux, a été repoussée à une date indéterminée, a-t-on appris auprès de son cabinet.

Fin décembre, en réaction à une série de messages homophobes, racistes ou antisémites sur Twitter, la ministre avait publié une tribune dans le journal Le Monde dans laquelle elle annonçait son intention de débuter dès le 7 janvier un "travail" avec les "acteurs associatifs les plus concernés" pour mettre en place des "procédures d'alerte et de sécurité".

Une conférence téléphonique avec le vice-président de Twitter, Colin Crowell

Najat Vallaud-Belkacem avait notamment vivement souhaité "que l'entreprise Twitter puisse examiner les conditions de mise en place de dispositifs concourant à la lutte contre les infractions en matière de provocations ou d'injures."

Cette première réunion de concertation n'aura finalement pas lieu avant que le ministère ait pu s'entretenir avec un représentant de Twitter.

"Une conférence téléphonique" est prévue le mercredi 9 janvier entre le ministère et le vice-président de Twitter, Colin Crowell, chargé des politiques publiques de l'entreprise américaine, a indiqué le cabinet de Najat Vallaud-Belkacem.

E. M. avec AFP