BFM Tech

Elle veut dénoncer les risques de Facebook et devient la risée du Web

Une mère de famille américaine a mis en scène sa fille de 12 ans pour la sensibiliser aux dangers d'Internet et des réseaux sociaux.

Une mère de famille américaine a mis en scène sa fille de 12 ans pour la sensibiliser aux dangers d'Internet et des réseaux sociaux. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Une mère de famille américaine a mis en scène sa fille de 12 ans pour la sensibiliser aux dangers d'Internet et des réseaux sociaux. Mais l'expérience s'est retournée contre elle en l'espace de quelques heures. Récit.

Elle voulait dénoncer les dangers des réseaux sociaux, mais son message s'est finalement retourné contre elle. Souhaitant montrer à sa fille les risques de Facebook, Kira Hudson, une mère de famille du Colorado, aux Etats-Unis, a publié une photo de l'adolescente de 12 ans sur son compte Facebook et demandé à ses contacts de la partager sur leurs propres murs, rapporte le Huffington Post.

Photo reprise sur 4chan

L'image montre la jeune fille tenant une feuille de papier sur laquelle est inscrit ce message: "18/03/14 Maman veut me montrer combien de personnes peuvent voir cette photo une fois qu'elle est sur Internet". Kira Hudson précise dans un message accompagnant la photo que sa "fille de 12 ans ne comprend pas pourquoi elle ne peut pas avoir de compte sur Instagram et Facebook". Et d'ajouter, en guise de consigne à ses "amis": "S'il-vous-plaît 'aimez' et 'partagez'... Elle ne veut vraiment pas comprendre!".

Mais l'expérience a très vite pris un mauvais tour, et s'est finalement retournée contre Kira Hudson et sa fille. La raison? La photo a été reprise dans la rubrique "divers" du site 4chan, sorte de forum d'images géant et anonyme, où les moqueries 2.0 sont légion. Les membres de cette rubrique sont parvenus à remonter jusqu'à Kari Hudson et à retrouver son Facebook, mais aussi ses anciens numéro de téléphone et adresse.

"La leçon a été vite apprise"

Résultat: en l'espace de quelques heures, et seulement un jour après avoir publié la photo sur Facebook, Kari Hudson a été la cible de blagues en tout genre, comme la livraison de pizzas à son ancien domicile, selon le site The Daily Dot. Moins drôle en revanche: des détournements obscènes de la photo ont été réalisés par des internautes et mis en ligne.

Kari Hudson a finalement supprimé sa photo, qui avait atteint le million de "j'aime", selon le Huffington Post. Contactée par la version américaine du site internet, elle dit avoir retenu le message. "Je suis vraiment contente que des parents aient écrit à ma fille et moi pour nous faire savoir qu'avec notre 'expérience', ils pouvaient montrer à leurs enfants les dangers d'Internet. La leçon a été vite apprise pour ma fille et moi. Je n'avais pas du tout anticipé un phénomène aussi rapide. J'ai réalisé que mon compte Facebook que je pensais sécurisé et privé, ne l'était pas tant que ça".

A.S.