BFM Tech

"Deep fake": quand l’intelligence artificielle transforme Robert Downey Jr. en Tom Cruise

Tom Cruise a, lui aussi, été victime d'un deep fake.

Tom Cruise a, lui aussi, été victime d'un deep fake. - Collider

La chaîne YouTube Collider a publié une vidéo mettant en scène Tom Cruise en tant qu'Iron Man, en mettant à profit une solution avancée de trucage de vidéo.

Tous les acteurs américains et personnalités reconnues y passent un par un. Est désormais venu le tour de Tom Cruise. L'image de l'acteur américain a été détournée par la chaîne YouTube Collider pour le mettre en scène dans le film Avengers: Endgame, a repéré Cnet. Le résultat donne le sentiment de voir Tom Cruise jouer Iron Man à la place de Robert Downey Jr

Cette méthode de trucage de vidéos, connue sous le nom de "deep fake", est de plus en plus populaire. Elle recourt à l'intelligence artificielle et au machine learning pour animer un visage ou retranscrire une voix à partir de simples images ou d'échantillons audio.

Tom Cruise semble être une cible de choix pour les amateurs de "deep fakes". Début août, la chaîne Ctrl Shift Face avait fait apparaître son visage à la place de celui de Bill Hader, filmé lors une interview auprès de David Letterman.

Au fil du temps, et malgré les quelques imperfections que l'on peut encore déceler, ces vidéos recréées de toutes pièces se montrent de plus en plus abouties. L'un des derniers exemples en date est une fausse vidéo de Mark Zuckerberg, dans laquelle le fondateur de Facebook explique avoir pris le contrôle de données volées à des milliards de personnes. La vidéo avait été prise au sérieux par un certain nombre d'internautes. 

La progression de ces trucages est telle que les autorités se penchent désormais sur le sujet. En septembre dernier, un rapport français sur la désinformation s'était inquiété des dérives de tels montages. Par crainte de tentatives de manipulation en période de campagne électorale, l'agence de recherche américaine de défense liée au Pentagone, la DARPA, a dépensé 68 millions de dollars pour financer des outils capables de repérer ces "deep fakes".

https://twitter.com/Elsa_Trujillo Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech