BFM Tech

Cet étonnant petit drone vole sans batterie

-

- - -

Grâce à l’induction magnétique, le drone du docteur Samer Aldhaher est capable de fonctionner en étant alimenté sans fil depuis un dispositif au sol.

Un drone qui vole, rien de plus courant. Mais quand il le fait sans batterie, c'est nettement plus surprenant. La démonstration ci-dessous est le résultat des travaux du docteur Samer Aldhaher de l’Imperial College de Londres. Ces travaux mettent en œuvre la technologie d’alimentation sans fil par induction magnétique.

Le principe est plutôt simple : un électro-aimant au sol produit un champ magnétique qui engendre un courant au sein du drone qui le traverse. L’avantage pour l’appareil est de ne plus avoir aucune limite au niveau de son autonomie, souvent comprise entre 5 et 30 minutes. Mais l’appareillage du docteur Samer Aldhaher se révèle très limité. Selon le site Slash Gear, il doit rester à moins de 12 cm au-dessus du transmetteur avec un faible déplacement latéral. L’autre problème vient de l’utilisation de hautes fréquences (13,56 MHz au lieu du kHz) qui peuvent user rapidement les transistors des circuits électroniques bon marché. Ainsi, le drone n'intègre pas de batterie, mais il a dû être équipé de composants « maison » spécialisés qui peuvent résister aux hautes fréquences.

Certes, le drone de Samer Aldhaher tient plus de la démonstration technologique que du prototype pour une fabrication en masse. Mais il démontre qu’il est possible de transmettre de l’énergie à distance, ce qui donne un bon aperçu d’un futur système d’alimentation à distance.