BFM Business

Une simple astuce sur Acrobat Reader révèle le montant du contrat AstraZeneca

La Commission européenne a mis en ligne le contrat signé avec AstraZeneca, en masquant certains passages.

La Commission européenne a mis en ligne le contrat signé avec AstraZeneca, en masquant certains passages. - Commission européenne

La Commission européenne a mis en ligne le contrat signé avec AstraZeneca, en noircissant certains passages confidentiels. Ces derniers ont néanmoins été rendus publics par une simple manipulation du document PDF.

Quelques connaissances en bureautique suffisent parfois pour dégoter de précieuses informations sur des contrats européens. Ce 29 janvier, la Commission européenne a officiellement publié le contrat signé avec le géant britannique AstraZeneca, pour l'acheminement d'un vaccin dans les pays de l'Union européenne.

Le contrat, signé le 27 août 2020 et mis en ligne au format PDF, dissimulait sous quelques passages noircis des informations jugées confidentielles ou, du moins, a priori peu intéressantes pour le grand public. Parmi elles, des données d'ordre financier ou liées aux volumes de livraisons prévus pour le vaccin au premier trimestre.

La fonction "Signets"

Certains lecteurs de ce document sont néanmoins rapidement parvenus à court-circuiter le bien maigre dispositif déployé pour protéger ces informations: il suffisait pour cela d'ouvrir le document sur Acrobat Reader, puis de se rendre sur la fonction Signets, sur la gauche. De quoi faire apparaître les passages noircis en clair, a notamment remarqué Gareth Corfield, un journaliste du site The Register.

Consciente de cette maladresse, la Commission européenne a mis en ligne une seconde version du document, cette fois-ci dépourvue de la fonction Signets et de la reconnaissance optique de caractères. Impossible désormais de déjouer les passages noircis.

La fonction Signets, sur Acrobat Reader.
La fonction Signets, sur Acrobat Reader. © Commission européenne

Le mal était en réalité déjà fait: le montant engagé par AstraZeneca pour le développement du vaccin, initialement dissimulé, est désormais connu - 870 millions d'euros. Pour rappel, le prix payé par l'Union européenne pour ce vaccin est le plus bas du monde. Le document initial continue pour sa part à circuler en ligne.

Après celui de Pfizer-BioNTech et celui de Moderna, le vaccin AstraZeneca est le troisième à être autorisé en Europe. L'Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé son utilisation dans l'Union européenne contre le Covid-19, pour toutes les personnes âgées de 18 ans et plus, affirmant que le vaccin était également adapté aux personnes âgées.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech