BFM Business

Thermomix contraint de vendre ses robots en ligne

Avec le confinement, Vorwerk tente de vendre des Thermomix sur un site de vente en ligne. Mais il faudra toujours passer par un conseiller.

Avec le confinement, Vorwerk tente de vendre des Thermomix sur un site de vente en ligne. Mais il faudra toujours passer par un conseiller. - BFMTV

Avec le confinement, Vorwerk tente de vendre son robot de cuisine multifonctions sur un site de vente en ligne. Il faudra toujours passer par un conseiller et attendre une quinzaine de jours pour recevoir sa commande.

Le confinement aura eu un effet positif: de nombreux commerces traditionnels se sont mis à la vente en ligne. Il en va de même pour Vorwerk, la fabricant du célèbre robot de cuisine multifonctions Thermomix. Comme le révèle le site spécialisé Les Numériques, l'appareil peut désormais s'acheter sur le site du constructeur.

"Jusqu'à nouvel ordre, nous suspendons toutes les activités habituelles de rencontre avec nos clients, les visites à domicile, les ateliers et rencontres en agence. Nos boutiques et Pop-Up sont fermés" indique Vorwerk sur son site.

En effet ce robot multi-fonction s'achète en vente directe soit à domicile lors d'ateliers cuisine, soit dans quelques points de ventes. Les effets du coronavirus a donc fait chuter les ventes en quelques jours. Vorwerk a donc créer un modèle de vente en ligne qui, pour ne pas bouleverser son modèle commercial, n'a rien à voir avec le e-commerce classique.

Pour acheter un Thermomix, il faut d'abord remplir un formulaire et attendre d'être rappelé par un conseiller. Le sites Les Numériques a tenté l'expérience. Le journaliste qui a fait le test a été rappelé six heures après avoir validé le questionnaire. Un conseiller a rappelé "pour proposer de participer à une démonstration virtuelle ou de nous envoyer un lien pour procéder à l'achat", explique le site.

Un appareil assemblé en France

Après la validation de la commande, il faudra attendre environ deux semaines pour recevoir son appareil. Ce délai s'explique que la mise au ralenti à cause du confinement de l'usine d'assemblage de Cloyes-sur-le-Loir (Eure-et-Loir).

En temps normal, ce site, qui emploie 400 salariés dont un quart en CDD, produit quotidiennement plusieurs milliers d’appareils pour une cinquantaine de pays. En 2019, plus de 1,4 million de Thermomix ont expédiés dans le monde entier. L’Allemagne et la France restent les premiers marchés avec respectivement 24% et 21% des ventes.

Fin décembre, avec l'offensive de plusieurs concurrents, Vorwerk avait commencé à se réorganiser en France. Le groupe a d'abord réduit le nombre de conseillères pour les ventes à domicile de 8300 à 7000. Il a ensuite annoncé l'ouverture en 2020 de deux nouveaux magasins à Toulouse et Lyon en plus des boutiques de Paris et Marseille.

La vente en ligne va-elle perdurer après le confinement? "Cela va dépendre de l'accueil des futurs clients”, a indiqué un porte-parole de Vorwerk.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco