BFM Tech

Son Galaxy Note 7 le brûle, il dépose plainte contre Samsung

Le Samsung Galaxy Note 7

Le Samsung Galaxy Note 7 - 01net.com

Une première plainte concernant le Galaxy Note 7 vient d’être déposée contre Samsung aux États-Unis. La surchauffe du smartphone aurait causé une brûlure au deuxième degré sur la cuisse de son propriétaire.

C’est la première plainte à laquelle Samsung va devoir faire face à cause de son Galaxy Note 7. Jonathan Strobel, un homme de 28 ans résidant en Floride, vient de la déposer après que son smartphone lui a causé des brûlures importantes.

Le 9 septembre dernier, alors qu’il était dans un magasin de Palm Beach Gardens, le jeune homme sent que son Galaxy Note 7, rangé dans la poche avant de son pantalon, commence à chauffer excessivement, rapporte Reuters.

Une brûlure au deuxième degré

Le temps qu’il réalise et qu’il le retire de sa poche, le smartphone lui a causé une "une brûlure au deuxième degré de la taille du téléphone sur sa cuisse gauche", explique son avocat Keith Pierro. Il s’est également brûlé le pouce gauche en s’en saisissant pour le retirer de la poche.

La plainte a finalement été déposée un jour après que Samsung a décidé de rappeler l’ensemble du million de Galaxy Note 7 vendus aux États-Unis. Trop tard pour son avocat qui estime que Samsung a tardé à mettre en place le rappel des appareils. Jonathan Strobel espère obtenir des dommages pour les frais médicaux, la perte de salaire et la douleur causée par sa blessure.

Aux États-Unis, les autorités ont comptabilisé 92 surchauffes, 26 cas de brûlures et 55 cas de dommages matériels induits par le Galaxy Note 7. Cette plainte est donc la première, mais risque de ne pas être la dernière pour Samsung.