BFM Tech

"Chipgate", Apple rompt le silence alors que la polémique sur l'autonomie de l'iPhone 6s grossit

-

- - -

Tous les iPhone 6s naissent-ils égaux ? Des tests en laboratoire montrent des différences notables d'autonomie selon que le processeur embarqué est produit par Samsung ou TSMC. Mais Apple estime que ces tests sont artificiels et ne reflètent pas l'usage dans la vie réelle.

Chaque lancement d'iPhone a désormais son "gate", son mini-scandale sur la solidité ou les performances du smartphone d'Apple. L'iPhone 6 avait subi le "bendgate", une polémique sur la résistance du boîtier aluminium. L'iPhone 6s est actuellement plongé dans le "chipgate", une controverse sur l'autonomie de ce nouveau terminal.

L'histoire commence sur Reddit, l'un des plus grands forums de la Toile. Il y a trois jours, l'utilisateur Raydizzle alerte la communauté sur le résultat d'un test d'autonomie effectué sur deux iPhone 6s Plus. L'un s'éteint au bout de 8 heures, le second est dans les choux au bout de 6 heures seulement. Une différence qui s'expliquerait par le fait que les deux modèles n'ont pas exactement la même puce.

Le nouveau processeur A9 d'Apple existe en effet sous deux variantes, selon qu'il est fabriqué par Samsung ou par TSMC, les deux fournisseurs de la firme californienne. D'après le test réalisé, la version Samsung serait plus énergivore que celle de TSMC. Cette hypothèse est corroborée par une multitude d'autres tests publiés depuis sur la Toile. Austin Evans, un "youtuber" hightech, a par exemple relevé une différence d'autonomie de 50 min entre les deux variantes d'un iPhone 6s. Il a également constaté un dégagement de chaleur plus important pour la puce Samsung, qui est également plus "petite".

Une différence de 2 à 3 %, selon Apple

Contacté par Techcrunch, Apple confirme qu'il y a bien une différence d'autonomie entre les deux puces, mais soutient qu'elle est minime pour un usage normal du smartphone. "Certains tests de laboratoire, qui soumettent les processeurs à une lourde charge de travail continu jusqu'à épuisement de la batterie, ne sont pas représentatifs de l'utilisation réelle, car le laps de temps pendant lequel la puce est mise dans un état de performance maximale est irréaliste. C'est une mauvaise façon de mesurer l'autonomie d'une batterie dans la vraie vie. Nos données de test et nos données client montrent que l'autonomie réelle de l'iPhone 6s et 6s Plus ne varie que de 2 à 3 % d'un modèle à l'autre, même s'ils ont des composants différents", explique Apple. Une manière de nier le problème.

Au final, tout dépend donc de l'usage que l'on fait d'un iPhone 6s. Celui qui l'utilise pour jouer de manière intensive – une activité qui consommera beaucoup de ressource processeur - verra une différence notable dans l'autonomie. Celui qui ne regardera qu'une vidéo et surfera sur le Net ne devrait pas constater de grande différence entre les variantes Samsung et TSMC. Si vous voulez savoir que processeur équipe votre iPhone 6s, voici un guide sur 01net.com.

Gilbert Kallenborn