BFM Tech

A Singapour, une appli pour signaler les toilettes pas nettes

Portes de toilettes à Singapour, en août 2012.

Portes de toilettes à Singapour, en août 2012. - -

SUR LES INTERNETS - On connaissait les applis pour noter les restos et les bars. L’association des toilettes de Singapour vient de lancer une appli pour évaluer les toilettes publiques.

A Singapour, la propreté des toilettes est une affaire publique. L'association des toilettes de Singapour (Restroom association of Singapore, RAS) vient de lancer une application mobile permettant aux usagers d'évaluer l'hygiène des 40.000 toilettes publiques du pays. Déjà disponible sur Android, elle sera étendue en juillet aux iPhone et iPad.

Les utilisateurs peuvent attribuer une note en fonction de différents critères: propreté, maintenance, efficacité, design et satisfaction globale. En fonction de leur appréciation, les toilettes se voient classées en catégories allant de "disgusting toilets" (répugnantes) à "certified restrooms" (approuvées). Une carte permet de localiser chaque lieu d'aisance, et le type d'établissement auquel il est rattaché (cinéma, hôpital, bibliothèque...).

Pointer du doigt les mauvais élèves

La page Facebook de l'application LOO.
La page Facebook de l'application LOO. © -

Outre permettre à chacun de disposer du meilleur confort pour satisfaire une envie pressante, l'application vise aussi à inciter les lieux publics à améliorer cette prestation en pointant du doigt les mauvais élèves. Le nom de l’application, LOO, terme anglo-saxon pudique pour désigner le petit coin, est aussi l’acronyme de "let’s observe ourselves", observons-nous.

Le Bangkok Post note ainsi que cette initiative "vient poser une nouvelle couche de vernis à la réputation d'un pays où cracher par terre, jeter un chewing gum ou un détritus est passible d'une lourde amende".

>> A lire sur Bangkokpost.com (en anglais)

Mathilde Tournier