BFM Business

Showroomprivé veut renforcer son capital avec 40 millions d'euros

-

- - -

Le site internet de déstockage en ligne augmente son capital d'environ 40 millions d'euros, dont le produit servira à finaliser l'achat de la société Beautéprivée et à financer un plan d'économies.

La plate-forme Showroomprive.com va augmenter son capital en émettant de nouvelles actions pour financer diverses opérations. La période de souscription des actions nouvelles s'étendra du 7 au 17 décembre 2018, et elles seront émises au prix de 2,50 euros. Sachant que l'action a clôturé vendredi 30 novembre à la Bourse à 3,35 euros, la décote est de plus de 25%.

Cette opération est soutenue et garantie conjointement par les fondateurs-dirigeants et par Carrefour, le groupe de distribution étant susceptible d'augmenter sa part actuelle du capital (17%) "si besoin" et jusqu'à 22%, ont expliqué les dirigeants fondateurs, Thierry Petit et David Dayan.

L'augmentation de capital servira en premier lieu à financer l'acquisition des 40% restants du site Beauteprivee.fr, pour un montant estimé de 25 à 30 millions d'euros. Ce rachat sera effectif au deuxième trimestre 2019.

L'opération viendra également financer, pour un montant d'environ 5 millions d'euros, la partie résiduelle de l'investissement logistique annoncé en mars dernier, "permettant d'internaliser partiellement la logistique et de générer ainsi des gains de productivité et des économies de coûts, avec un impact positif sur l'Ebitda d'environ 4 millions d'euros à horizon 2020", souligne également Showroomprivé.

Un recentrage à venir sur quelques pays d'Europe

Le groupe annonce également qu'il se fixe un objectif de rentabilité "clairement affirmé" selon ses fondateurs, "en initiant un plan d'économies de coûts et de gains de productivité dont l'impact attendu sur l'Ebitda (excédent brut d'exploitation, ndlr) serait de 8 à 10 millions d'euros à horizon 2020", et ce "sans plan social".

Un "recentrage de l'activité" vers quelques pays "stratégiques" (Italie, Espagne, Belgique et Portugal) est également prévu sur les huit où le groupe est actuellement présent, sans en fermer.

Pour les mois d'octobre et novembre 2018, donc en intégrant la période de promotions du "Black Friday", le groupe anticipe "une croissance de 5,6% de ses ventes internet brutes" par rapport à la même période de l'année dernière.

Créé en 2006 et entré en Bourse en octobre 2015, Showroomprivé a accusé en 2017 une perte nette de 5,2 millions d'euros, et ce malgré un chiffre d'affaires en croissance de 21,4% à 655 millions d'euros.

F.B avec AFP