BFM Business

Snapchat dévoile de nouvelles lunettes connectées... à 370 euros

Les Spectacles 3 de Snapchat ont été dévoilées ce 13 août.

Les Spectacles 3 de Snapchat ont été dévoilées ce 13 août. - Snapchat

Après deux tentatives au succès mitigé, Snap Inc. lance une troisième version de ses lunettes connectées. Dotées de deux caméras au lieu d'une, elles sont aussi près de deux fois plus chères que les Spectacles précédentes.

Plus seyantes, plus pointues techniquement parlant mais aussi bien plus haut de gamme. Snap Inc. a dévoilé ce 13 août une troisième version de ses lunettes connectées. Tout simplement baptisées Spectacles 3, elles sont disponibles en précommande en deux couleurs: "mineral", l'équivalent d'un beige pâle irisé, et carbone.

Deux caméras

Le modèle, à porter comme des lunettes de soleil classiques, permet de réaliser de courtes vidéos immersives, prises du point de vue de leur propriétaire. Le contenu, une fois enregistré, est envoyé à son smartphone via une connexion Bluetooth, et peut être posté dans une story Snapchat. 

Contrairement à ses aînées, les Spectacles 3 sont dotées de deux caméras et non d'une seule. D'où la possibilité de prendre des photos et vidéos avec un effet 3D ou encore d'isoler un sujet de son arrière-plan. Ces nouvelles fonctionnalités ont néanmoins un coût. Le prix des Spectacles a été multiplié par près de deux pour atteindre 370 euros, contre 175 euros pour le modèle précédent.

L'application Snapchat, lancée il y a huit ans et essentiellement prisée des adolescents, est plus populaire que jamais. En 2019, l’application a attiré 19 millions de nouveaux utilisateurs actifs quotidiens, dont 13 millions rien qu’au deuxième trimestre (ce qui porte le total à 203 millions). Plus de 3,5 milliards de snaps sont créés chaque jour. 

Elle a néanmoins longtemps peiné à être rentable. Les lunettes connectées de Snap Inc, conçues pour venir renflouer les caisses de l'entreprise, ont jusqu'à présent connu un succès en demi-teinte.

Le groupe a accusé en 2017 des pertes de près de 35,7 millions d'euros en raison d'invendus. Alors même que des centaines de milliers d'exemplaires avaient été commandés par l'entreprise, seules 150.000 paires avaient en tout été vendues, d'après des chiffres annoncés par Evan Spiegel (PDG de Snap), en octobre 2017. Qu'à cela ne tienne: l'entreprise, qui se définit en tant que "camera company", entend faire de ses services - lunettes et applications comprises - l'appareil photo le plus populaire au monde.

E.T.