BFM Business

En images: voici à quoi ressemble le premier magasin de Xiaomi en France

La première boutique de Xiaomi en France a été inaugurée à Paris, dans le premier arrondissement.

La première boutique de Xiaomi en France a été inaugurée à Paris, dans le premier arrondissement. - Xiaomi.

Après l'Espagne, la France est le deuxième pays européen dans lequel s'implante le constructeur chinois de smartphones. Un magasin parisien a été inauguré dans le premier arrondissement.

Xiaomi a désormais une adresse à Paris. Le constructeur chinois de smartphones a inauguré son premier magasin français dans le premier arrondissement de la capitale. La boutique sera désormais ouverte au 39 boulevard de Sébastopol. L'ouverture d'une boutique en ligne vient accompagner cette inauguration.

Trois de ses produits phares seront disponibles en boutique: un smartphone haut de gamme, le Mi MIX 2S, un milieu de gamme, le Redmi Note 5, et une trottinette électrique.

Le constructeur chinois, arrivé sur le marché il y a huit ans, mise sur des produits électroniques "accessibles au prix le plus juste". Le 25 avril, Xiaomi s’est engagé à ne pas dépasser 5% de marge sur ses produits, là où les marges des concurrents peuvent grimper jusqu’à plus de 30%. Ses smartphones premiers prix sont ainsi vendus pour l'équivalent de 120 euros. La formule a séduit près de 75 pays à travers le monde. 

En Chine, Xiaomi figure aujourd'hui parmi les plus gros vendeurs de smartphones. En Espagne, la marque a ainsi réussi à se hisser dans le top 5 en 2017. L'entreprise est désormais le quatrième fabricant de smartphones au monde.

Un premier "Mi Store"

A l'image d'Apple, Xiaomi accorde un soin particulier à l'expérience de ses clients en magasin. Une telle politique, ainsi que la ressemblance de ses produits à ceux du géant californien, lui valent le surnom d'"Apple chinois".

Tout l'écosystème de la marque peut être trouvé en magasin. Hormis ses smartphones, figurent sur les présentoirs de ses boutiques un vaste panel d'équipements électriques, du drone au purificateur d'air en passant par des serviettes ou encore... des sacs à dos.

Pour ces derniers produits complémentaires, Xiaomi fait appel aux sociétés dans lequelles le groupe a investi. Parmi elles, Huami, numéro un mondial des bracelets connectés.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech