BFM Tech

A Shenzhen, les véhicules pourront bientôt être tous suivis à la trace

-

- - Daniel Case

Le projet vise à établir une carte de la circulation en temps réel et ouvrir la voie à de nouvelles applications. Mais quid de la vie privée des citoyens?

En Chine, la ville de Shenzhen vient de se lancer dans un projet ambitieux: avoir le possibilité de suivre en temps réel la circulation des automobiles, bus et camions! Selon l’agence Reuters, des identifiants électroniques ont déjà été attribués à 200.000 véhicules.

Une première phase concerne huit types spécifiques de véhicules dont les poids lourds, ceux qui transportent des matériaux dangereux et les bus scolaires. En cas de succès, le projet sera ensuite étendu aux voitures particulières. Conçus par la société CASC (China Aerospace Science and Industry Corp), contrôlée par le gouvernement Chinois, les identifiants électroniques se présentent sous la forme d’une carte de crédit et communiquent grâce aux fréquences radio (RFID) avec des systèmes de surveillance du trafic.

-
- © wwww.news.cn

Un danger pour la vie privée ?

Selon la société CASC, ces identifiants pourront être utilisés pour la surveillance du trafic, mais aussi pour lutter contre des activités illégales telles que les fausses plaques d’immatriculation, voire servir pour acquérir des données fiables afin d’assister les conducteurs via des applications sur smartphones. Un représentant du parlement a également évoqué l’utilisation de ces identifiants pour faire payer plus cher l’essence aux voitures particulièrement gourmandes en carburant. L’utilisation de tels tags dans les véhicules constitue également un premier pas vers l’apparition dans les rues de voitures autonomes. Elles seraient ainsi en mesure de communiquer entre elles et avec leur environnement.

Mais des voix s’élèvent déjà sur l’aspect intrusif de ce système de surveillance global, d'autant que les autorités chinoises multiplient depuis des mois les mesures allant dans ce sens. L’accès par des pirates à ce genre de données représente également un sujet d’inquiétude car ils seraient par exemple en mesure de détecter les voitures garées pendant de longues périodes, ainsi que leurs propriétaires.