BFM Business
Tech

Londres: un collier connecté pour faire respecter la distanciation sociale entre marathoniens

Le collier connecté émet une alerte en cas de non respect de la distanciation sociale.

Le collier connecté émet une alerte en cas de non respect de la distanciation sociale. - Virgin Money London Marathon

Malgré l'épidémie de Covid-19, le marathon de Londres a été maintenu ce dimanche. Les participants ont néanmoins dû concourir munis d’un collier connecté, pour limiter les risques de contamination.

Lors du marathon de Londres, qui s'est tenu ce dimanche 4 octobre, une centaine d'athlètes ont dû prêter attention à un paramètre supplémentaire. Les coureurs féminins et masculins ayant pris part à la course en fauteuil roulant ont été équipés d'un collier connecté, baptisé Bump et conçu par la société Tharsus. Son objectif: permettre le bon respect de la distanciation sociale, à coup de signaux sonores et lumineux, rapporte le site spécialisé Engadget.

L'appareil connecté en question, qui peut aussi bien être porté autour du cou qu'accroché à un vêtement, aura également été porté par l'ensemble des 500 organisateurs de l'événement, notait Virgin Money, le sponsor de l'événement, le 29 septembre.

Il s'agit de la première course à intégrer un tel dispositif à son déroulement. Les organisateurs ont vu en ce collier connecté un moyen de limiter les risques de contamination au Covid-19, sur les 42.195 km du parcours.

Plus concrètement, Bump garde en mémoire la fréquence et la durée des rapprochements entre deux coureurs, permettant ainsi aux organisateurs d'identifier les cas contacts de façon rétroactive, si l'un des participants est déclaré positif au Covid-19.

Pour garantir la sécurité des coureurs, et éviter la circulation des coureurs, d'autres dispositifs ont été mis en place lors de ce marathon particulier. Ce dernier s'est en effet déroulé non pas dans les rues de Londres, mais à huis clos. Le tracé a été défini de façon à effectuer une vingtaine de fois des tours du St James' Park.

Les participants ont par ailleurs été dépistés à leur domicile, à leur arrivée à Londres et lors de leur installation à l’hôtel officiel. Ce dernier sera resté fermé à toute personne venue de l’extérieur.

T.E.