BFM Tech

Epic Games retire les voitures de police de son jeu Fortnite

Fortnite a éliminé les voitures de police de son jeu.

Fortnite a éliminé les voitures de police de son jeu. - YouTube

La dernière version du jeu à succès ne comporte plus de voitures de police, jusqu'alors très présentes. Le Wall Street Journal y voit une réponse d'Epic Games au mouvement Black Lives Matter.

Elles étaient jusqu'à présent visibles par dizaines sur la très large carte du jeu à succès Fortnite. Mais, depuis quelques jours, et la sortie de la saison 3 du jeu vidéo, les voitures de police ont disparu des radars. Les adeptes de Fortnite se sont très rapidement émus de leur absence sur le site de discussion Reddit, avant que le Wall Street Journal vienne apporter une explication à ce changement soudain: Epic Games, l'éditeur du jeu, aurait profité du lancement de sa nouvelle saison pour inclure, à sa façon, une réponse au mouvement Black Lives Matter et aux manifestations contre les violences policières qui se tiennent aux Etats-Unis depuis la mort de George Floyd, le 25 mai dernier. Pour rappel, Fortnite est l'un des jeux les plus populaires au monde, avec plus de 350 millions de joueurs sur le seul mois de mai.

Un message de soutien sur Call of Duty

Epic Games a pour le moment décliné toute demande de commentaire sur le sujet. Le changement, qui aurait pu passer inaperçu, a suscité un débat assez vif entre amateurs du jeu. Pour certains, le retrait des voitures de police affecte la qualité même du jeu, rapporte le média spécialisé Kotaku. Pour d'autres, les messages à teneur politique, et le rejet de la police qu'implique une telle modification, n'ont pas leur place dans le jeu.

Par ce changement, l'entreprise viendrait emboîter le pas à d'autres éditeurs de jeux à succès. Activision a notamment intégré à son très populaire jeu Call of Duty un simple message de soutien au mouvement Black Lives Matter, qui apparaît pour l'heure seulement sur console PS4. Début juin, les jeux GTA et Red Dead Online, qui incluent tous deux l’utilisation récurrente d’armes à feu, ont été rendus indisponibles deux heures durant par leur éditeur, Rockstar. Le caractère politique de cette action était, cette fois-ci, bien plus clairement assumé.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech