BFM Tech

Uber: dans quelles villes de France les passagers ont-ils les meilleures (et les pires) notes ?

Le classement, changeant, place les montpellierains en première place.

Le classement, changeant, place les montpellierains en première place. - freeGraphicToday/ Pixabay

Le service de VTC dévoile à BFM Tech la note moyenne accordée à ses passagers dans les différentes villes françaises où il est présent. En France, elle culmine à 4,69/5.

Sur Uber, la notation vaut tout aussi bien pour les chauffeurs que pour les passagers. Demandées à la fin de chaque course, ces mêmes notes sont gardées en mémoire par l'entreprise pour peaufiner ses services et inciter ses utilisateurs à se montrer courtois, sans commettre d'impair. 

A partir de ces données, Uber a pu établir un classement des passagers les mieux notés par ville. En France, et d'après un classement dévoilé auprès de BFM Tech, les Montpelliérains (ou simples visiteurs de passage dans la ville) se sont avérés les meilleurs élèves du service de VTC ce dernier mois. Leur note moyenne est de 4,9/5, soit un quasi sans faute. Viennent ensuite Nantes, Toulouse et Nice. Paris est seulement en septième position avec 4,69/5, ce qui correspond également à la moyenne nationale. En dixième position, au pied du classement, Strasbourg écope d'un 4,62/5.

La notation des passagers par les chauffeurs a été rendue plus accessible par Uber en septembre dernier, note The Verge, qui précise que "le mauvais comportement des clients est une cause majeure de stress" pour les conducteurs. En-dessous de cinq étoiles, tous les chauffeurs doivent justifier leur appréciation en fournissant un commentaire, qu'Uber préserve jalousement. La note peut être directement consultée sur l'application, en-dessous du nom du passager, dans son profil. 

Les plus généreux : les Niçois 

La notation est essentielle aux services d'Uber. Les conducteurs y ont recours pour sélectionner leurs passagers. Les plus mal notés peuvent donc pâtir d'un temps d'attente plus long.

Pour les clients avides de perfection, Uber donne quelques indices sur le profil parfait. Il s'agit d'un passager respectueux, ponctuel, bavard, mais pas trop, mais également "ouvert et bienveillant". D'après l'entreprise, deux comportements sont bien souvent jugés impardonnables par les conducteurs: jouer "la Castafiore" au téléphone et claquer la porte trop fort à la fin de la course.

Le pourboire peut lui aussi entrer en ligne de compte. En la matière, les Niçois arrivent en tête du classement. Le pourboire moyen est de 2,18 euros par course, contre 2,08 à Paris. Viennent ensuite Bordeaux (2,02 euros), Marseille (1,98 euro) et Lyon (1,92 euro). Uber précise que plusieurs passagers ont laissé un pourboire de cinquante euros ces dernières semaines, soit le montant maximal autorisé.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech