BFM Tech

Animal Crossing: cinq conseils pour gagner un maximum de clochettes

-

- - BFMTV.com

Dans Animal Crossing, tout tourne (ou presque) autour de l'argent. Pour améliorer son île, il faut gagner beaucoup de clochettes, la monnaie virtuelle du jeu. Voici quelques conseils à suivre pour maximiser ses gains.

Animal Crossing New Horizons fut le jeu du confinement. Sorti trois jours après l’entrée en vigueur des mesures, il s’est écoulé à 13,41 millions d’exemplaires en seulement six semaines, battant déjà les ventes des épisodes précédents. Dans Animal Crossing, le joueur incarne un humain, le seul du jeu, qui s’installe sur une île. Il doit cueillir des fruits, pêcher ou encore ramasser du bois pour construire les habitations et convaincre d’autres personnages de venir le rejoindre. Une vie parallèle paisible. 

Lors de l’achat de sa première maison, le joueur contracte un prêt immobilier auprès de Tom Nook, à la tête du bureau des résidents. Il est une sorte de maire. Tout au long du jeu, il faudra rembourser les prêts successifs nécessaires pour agrandir sa maison car il n'est pas du genre à effacer l'ardoise. 

Le joueur a donc tout intérêt à gagner un maximum de clochettes, la monnaie virtuelle dans Animal Crossing. Elles lui serviront aussi à acheter des objets. Voici cinq conseils pour en gagner un maximum.

1. Miser sur l’article phare

Chaque jour, la boutique Nook met en avant un “article phare”: un banc de jardin, un établi, du jus de coco… Une fois fabriqué, l’objet en question se revend deux fois son prix habituel. En construire plusieurs, voire plusieurs dizaines su vous avez les ressources, est une bonne solution pour gagner un maximum de clochettes. 

2. Garder ses insectes et ses poissons 

Dans Animal Crossing, la chasse aux insectes et la pêche sont des activités importantes. Mais tous les butins ne se valent pas: la sauterelle Acrida cinerea, très commune, ne se vendra que 200 clochettes quand une tarentule en vaut 8000. Idem pour les poissons, une Carpe Koï rapportera dix fois plus qu’un bar commun à 400 clochettes. 

Mais pour en tirer le meilleur prix, mieux vaut attendre la visite des personnages spéciaux. Djason se rend généralement une fois par semaine sur l’île du joueur. Ce caméléon rouge passionné d’insectes les rachète 1,5 fois leur prix. Le castor Pollux applique le même tarif pour les poissons.

3. Aller vendre ses fruits sur l’île de ses amis 

Au début de la partie, un fruit pousse sur la majorité des arbres de l’île. Ce fruit de départ (orange, pomme, pêche…) se revendra plus cher sur l’île d’un ami que sur celle du joueur, à condition qu’il n’ait pas le même. Attention, pour visiter les îles d’autres personnes, il faut s’abonner au Nintendo Switch Online, qui coûte 3,99 euros par mois ou 19,99 euros par an. 

4. Se créer une île à scorpions 

Les tarentules ont migré vers l’hémisphère Sud mais elles ont été remplacées par des scorpions. Des insectes qui se vendent, à l’unité, 8000 clochettes et même 12.000 s’il est acheté par Djason, le spécialiste du genre. 

Les scorpions apparaissent entre la nuit à partir de 19 heures, de mai à septembre. En achetant un ticket Nook Miles, le joueur peut voyager sur une autre île. Avec un peu de chance, il peut tomber sur une île rare peuplée de scorpions. Mais il existe une technique pour les faire apparaître sur n’importe laquelle. 

Pour cela, il faut partir équipé de plusieurs haches, pelles et filets. Une fois arrivé, il faut ratisser. Tous les arbres, fleurs, rochers doivent être retirés. Quand la zone est bien nettoyée, des scorpions devraient alors commencer à arriver. Attention, leur piqûre est fatale: le joueur s’évanouira mais se retrouvera sur le ponton de l'île et pourra retenter sa chance. Pour éviter ce contre-temps, il faut s’approcher lentement du scorpion avec son filet levé et s’arrêter régulièrement pour qu'il baisse la garde.

5. Le trading de navets 

Sur l’île, acheter et revendre des navets est le meilleur moyen pour faire fortune. Chaque dimanche matin, la marchande Porcelette rend visite au joueur. Elle lui propose des navets dont le prix tourne généralement autour de 100 clochettes l’unité. Le joueur peut ensuite les revendre aux ratons laveurs Méli et Mélo, de la boutique Nook. Mais attention, l’enjeux est d’en tirer le meilleur profit. La mise de départ peut doubler, tripler et même quintupler. 

Le prix dépend du cours du navet, mis à jour toutes les douze heures, à midi et à minuit. Attention, le joueur ne dispose que d’une semaine pour se débarrasser des légumes. Pour suivre l’évolution du cours, des joueurs ont lancé un site collaboratif (Turnip Calculator). 

Il est aussi possible de vendre ses navets sur l’île d’autres personnes qui ont un prix de vente plus élevé. Pour les trouver, rendez-vous sur le site “Turnip Exchange”, un espace où les joueurs peuvent déposer des petites annonces en mentionnant le prix du navet. Certains réclament même un droit d’entrée de plusieurs milliers de clochettes.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech