Tech&Co
Tech

Comment Donald Trump prépare son grand retour sur Twitter et Facebook

Donald Trump a lancé Truth Social en février 2022.

Donald Trump a lancé Truth Social en février 2022. - CHRIS DELMAS / AFP

Donald Trump prépare le terrain pour la campagne présidentielle 2024 et veut réinvestir Twitter et Facebook. Il serait prêt pour cela à se débarrasser de son propre réseau Truth Social.

Est-ce bientôt la fin de Truth Social, le réseau social de Donald Trump? L'ancien président américain prépare le terrain pour sa campagne de l'élection présidentielle de 2024 par un retour fracassant sur les principales plateformes. Mais une telle action impliquerait que Donald Trump sabote Truth Social, le réseau social qu'il a lui-même fondé, rapporte le média américan Rolling Stone.

Donald Trump a lancé Truth Social en février 2022, quelques mois après avoir été banni de Twitter et de Facebook. Il dénonçait alors la censure des autres plateformes et leur atteinte à la liberté d'expression.

Lorsque Donald Trump a fondé le Trump Media & Technology Group intégrant Truth Social, il a accepté une "clause d'exclusivité" qui l'obligeait à attendre six heures pour reprendre une publication de Truth Social avant de publier le même message sur les réseaux sociaux.

Cette exclusivité prendra fin en juin prochain mais Donald Trump serait toujours tenu de publier en même temps sur Truth Social. Selon des sources proches de l'ancien président interrogées par le média américain, celui-ci serait prêt à mettre fin à son propre réseau pour ne pas avoir à subir ces nouvelles contraintes.

Des premiers tweets

Cela lui permettrait ainsi de revenir sur Twitter, le réseau qui avait assuré une grande partie de sa popularité. S'il a été banni après l'attaque du Capitole du 6 janvier 2021, Twitter, qui appartient désormais au milliardaire Elon Musk, a rétabli le compte en novembre. Mais Donald Trump avait alors annoncé qu'il resterait sur Truth Social. Pourtant, comme le souligne la chaîne américaine NBC News, il aurait déjà demandé à son équipe rapprochée ce qu'elle pense d'un retour sur Twitter.

Selon des sources proches du dossier, interrogées par Rolling Stone, l'équipe s'affaire déjà à réfléchir aux premiers tweets de Donald Trump pour son retour sur la plateforme: une vidéo de campagne, des insultes adressées à Joe Biden ou encore Donald Trump se comparant à Superman seraient dans les tuyaux.

Côté Facebook, son équipe de campagne a demandé, le 18 janvier, à Facebook le retablissement du compte. Le réseau social a indiqué qu'il prendrait une décision "dans les semaines à venir, conformément au processus que nous avons défini", selon un porte-parole de Meta à Rolling Stone. Si son compte est rétabli, l'ancien président devra faire face à un nouveau processus de modération plus strict.

Margaux Vulliet